Zoom sur Cultures contemporaines

Projet Education Artistique et culturelle en collège

Graffer la Canopée : le projet du collège de Saint-Soupplets

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le:

Une bouffée d’air pendant la COVID

Dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture, l'Éducation Nationale et le Département, trois collèges de Seine-et-Marne accueillent une résidence artistique et mènent un projet d’Éducation à l'Art. Le collège Nicolas Tronchon de Saint-Soupplets fait partie de ces trois collèges, comme Les Tournelles de Villiers-Saint-Georges, et Émile Chevalier de Souppes-sur-Loing. À Saint-Soupplets, ce sont des artistes graffeurs qui sont en action.

Les professeurs et les élèves du collège, accompagnés du duo EM, se sont lancés dans la réalisation d’un projet en format géant ! Son nom : le projet Canopée. Ils font entrer la nature au cœur de l’établissement pour sensibiliser les élèves aux questions environnementales par la pratique d’activités de végétalisation mêlant arts, sciences et lettres.

« C’est un projet ambitieux qui va courir sur trois ans » explique Sophie Pene, enseignante spécialisée et coordinatrice Ulis (Unités localisées pour l’inclusion scolaire). Elle exprime son enthousiasme à la veille des vacances scolaires. Pendant que les élèves seront absents, des artistes peintres prendront d’assaut les murs de l’établissement pour y peindre des fresques. Travaillées avec les collégiens, ces peintures s’inscrivent dans un projet qui durera trois ans. En parallèle, les élèves et professeurs travaillent à la création de jardins au sein du collège.

Le duo EM

TATY CARDY X EMIGRUT

Taty Cardy et Emigrut, c’est la rencontre d’une graphiste et d’un peintre qui ont décidé d’associer leur savoir et leur passion autour de la création d’œuvres murales, depuis 2019. Les deux artistes axent leur travail commun autour de la nature, plus précisément de la végétation, afin de créer des paysages stylisés ou fantasmés sur l’espace public ou privé. Ainsi, ils participent à leur manière à la revégétalisation de l’environnement urbain. Un travail visuel, sur fond de message écologique et social, tel une ode à la beauté de la nature, qu’ils souhaitent désormais partager avec le plus grand nombre.

TATY CARDY

Suite à des études en arts plastiques et appliqués, Morgane (Taty Cardy) exerce comme designer graphique indépendante depuis plus de 10 ans. Un parcours ponctué par différentes expériences professionnelles, dans l’enseignement d’abord comme professeur-assistante d’arts plastiques en B.T.S Communication Visuelle à Cifacon (Montreuil), puis comme professeur d’arts appliqués au lycée André Malraux (Montereau-Fault-Yonne).

Depuis 2019, elle insuffle un nouvel élan à son travail artistique et professionnel aux côtés d’Emigrut, et propose désormais des décorations murales au travers de différents medias.

EMIGRUT

Artiste peintre de 34 ans, originaire de Samois-sur-Seine, Emilien (Emigrut) s’initie à la peinture et plus particulièrement au graffiti dans les années 2000. Aujourd’hui, il continue d’assouvir sa passion au sein de différents collectifs tel que La Thérapicturale, qui regroupe différents graffeurs seine-et-marnais .

En recherche constante de nouveaux horizons, de différents supports, il se spécialise désormais professionnellement dans la décoration murale.

Télécharger