imprimer (nouvelle fenêtre)

Vite du théâtre pour les ados !

Des textes de théâtre d’aujourd’hui

Photo théâtre

Nous ne parlerons pas de théâtre contemporain car on ferait fuir les jeunes comme les adultes. Contemporain ça fait peur, sérieux, « prise de tête », tout le contraire de ce qu’est le théâtre aujourd’hui ! Toutefois, ce répertoire de théâtre n’est pas né de rien. Il est le fruit d’une créativité d’écriture dramatique depuis Beckett. Les curieux peuvent jeter un œil sur l’excellent ouvrage critique de Jean-Pierre Ryngaert : Lire le théâtre contemporain, une mine pour les accros de l’analyse de texte. En deux mots, il donne des repères pour qualifier l’écriture dramatique

  • Absence de fable : les auteurs de théâtre contemporain sont moins des raconteurs d’histoires que des écrivains qui jouent avec leur lecteur. La sous-information dans l’écriture est comme la mise en place d’un puzzle dont les pièces n’arriveront qu’au compte-gouttes, un puzzle dont il manquera des pièces. Le lecteur complète avec ses propres repères. Il construit avec prudence, avec le presque rien qui lui est donné. Et cela maintient une tension, un suspense, une fébrilité. Les auteurs n’écrivent pas sur un sujet, ils ne cherchent pas à faire sens. Les auteurs cherchent à attaquer le monde par la brisure, par le biais du silence, du non-dit, du fragment. Ils ne cherchent pas à unifier. Tout est dans l’intérêt des jointures. La lecture doit être attentive aux craquelures, aux décalages, belle façon de la tenir en haleine !

  • Vogue des monologues : des raisons économiques et l’influence de Beckett expliquent en partie cette vogue. Parfois les œuvres entrecroisent des monologues de personnages qui ne se rencontreront peut-être jamais, parfois elles alternent monologues et dialogues.

  • L’espace et le temps dans le théâtre contemporain : la vieille unité de temps et de lieu explose. On note un dérèglement du temps, une absence de la convention traditionnelle : tout est permis. Le plus souvent le but est de réduire l’écart entre ce qui vient d’arriver et ce qui est montré sur scène ou le présent est revisité par le passé de façon obsessionnelle.
  • L’éclatement est le mot d’ordre : c’est l’expression d’une interrogation, voire d’une angoisse sur la vérité des faits et de leur déroulement.

Pourquoi un répertoire jeune public ?

adolescents

Revenons à nos moutons et au théâtre pour les jeunes ! Donnons la parole à Jean-Claude Lallias pour comprendre ce qu’est ce répertoire et pourquoi il est si important de le mettre entre les mains des jeunes.

Les œuvres du répertoire jeune public appartiennent à part entière au renouveau du théâtre et ne sauraient être considérées comme mineures. Ces textes, qu'ils soient joués ou non, héritent la plupart du temps des conquêtes qui se sont produites sur la scène moderne : c’est-à-dire la rupture avec les poncifs d’un vieux théâtre d’intrigues ou du théâtre pseudo-réaliste. Ils renouent pleinement avec les plaisirs de la théâtralité, de la fantaisie verbale, de la puissance des sortilèges et de l’imaginaire.

C’est une écriture qui prend en compte les inventions et les modes de représentations spécifiques au théâtre : corps, dispositifs de paroles, langages plastiques et musicaux de la scène.

C’est un théâtre qui fait de nouveau confiance à la langue, à des émotions plus intenses parce qu’elles réveillent chez le lecteur ou le spectateur ses propres images intérieures. Ces écritures ménagent au jeune une part active d’interprétation et de résonances, une ouverture où il a sa place.

C’est sans complexe que les auteurs recourent aux formes les plus surprenantes car ils savent que le jeune public accepte plus facilement que les adultes de ne pas tout comprendre, de sauter du coq à l’âne, de faire son propre chemin dans l’univers qui lui est proposé.

Ces écritures appellent le souffle, le rythme, la gourmandise du dire, elles éveillent tous les sens. Il faut plus que jamais considérer comme possible cette entrée des jeunes dans un univers artistique d’aujourd’hui pour contrecarrer les conditionnements du déjà vu, déjà entendu sur lequel repose la consommation « enfermante ».

Ces écritures pour la jeunesse ne sont pas de génération spontanée, elles font bien sûr écho aux grandes figures culturelles mais c’est pour aborder des problèmes d’ici et maintenant.

Que lire, que faire lire et comment ?

j'aime les livres

On ne transmet bien que ce que l’on connaît bien ! En tant qu'adulte et professionnel, il faut se lancer dans cette lecture, et de façon incroyable, chacun verra à quel point il est agréablement surpris. On rit, on savoure, on revisite les interrogations de notre monde. Le plaisir sera encore plus grand si on ose la lecture à voix haute, seul ou avec un autre collègue. Gare alors aux fous rires et aux émotions. Par quoi commencer ?
Il y a en a pour tous les goûts ! Si nous osions, nous ferions un petit parcours rapide, style résumé sauvage juste pour lancer des amorces dans les univers d’auteurs :
Commencez par une petite visite du côté de Nathalie Papin Mange-moi ! et revisitez la boulimie, partez du côté de l’écologie avec Stéphane Jaubertie, de l’histoire et du petit chaperon rouge avec Grumberg et son petit Chaperon Uf, du racisme à l’envers avec Le Crocodile de Paris de Catherine Anne, de la télé-réalité avec Les Enchaînés de Philippe Dorin, de l’enfant soldat avec Le Bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau, de l’amour avec Ouasmok de Sylvain Levey, revisitez le mythe du grand méchant loup avec Etre le loup de Bettina Wegenast…Il n’est pas possible de passer ainsi les œuvres à la moulinette. Il faut déguster les univers de chacun, leur art de mettre en voix, en situation, leurs images, leur humour, leur folie, leur énergie…Dès que l’on se met à lire à deux voix même sans mettre le ton comme on dit, il se produit un première incarnation qui installe immédiatement une situation, les enjeux…C’est pourquoi lire du théâtre est immédiatement réjouissant pour les jeunes lecteurs et même les lecteurs en difficulté. Ils ne sont pas gênés par de longues descriptions, par la recherche du narrateur, des personnages, ils entrent de plein pied dans l’action et la langue qui fait sens. Là encore, invitez-les à lire à voix haute et à plusieurs, ils se prendront au jeu !

Et on peut encore aller plus loin :

Inventer des battles de répliques…des jeux de devinettes…des chuchotages …chaque univers d’auteur suscite des approches différentes ludiques et exigeantes de l’écriture. Pour avoir quelques pistes voir le compte-rendu de la formation avec la compagnie Bouche Bée autour des A voix vives théâtre collèges.

Se repérer dans les collections :

ACTES SUD/ PAPIERS

« Avec « Heyoka Jeunesse », collection de pièces de théâtre à destination d’un public de lecteurs ou de spectateurs JEUNES, il s’est agit d’associer dès le départ au travail d’édition, un théâtre : le Centre dramatique national de Sartrouville. Il fallait offrir aux adultes qui proposent du théâtre aux jeunes mais aussi aux enfants eux-mêmes, des pièces qui puissent constituer un répertoire digne de ce nom. C’est par l’écoute d’un texte de qualité, écrit, pensé dans une oeuvre que l’enfant/spectateur va s’ouvrir non seulement au théâtre, au désir/plaisir d’en voir et d’en revoir mais aussi à la lecture, à l’envie de faire résonner les mots, à la musique d’une écriture. Constituer un répertoire de textes de théâtre d’aujourd’hui c’est aussi envisager la formation des publics » extrait du site Actes Sud/Papiers.

THEATRALES

« Théâtrales jeunesse, des textes à lire, à dire, à écouter, à jouer. Au gré de découvertes, d’ envies, de rencontres, cette collection propose des textes qui explorent les territoires de ces âges mouvants. Certaines pièces creusent le réel, d'autres offrent des échappées vers l'imaginaire, d'autres encore mêlent l'un et l'autre. Les livres de cette collection, véritables outils de travail théâtral, sont faits à la fois pour être lus par des enfants ou des compagnies théâtrales. Ils peuvent être utilisés à l'occasion de jeux ou de travaux sur l'écriture, notamment en classe. Collection dirigée par Françoise du Chaxel et Jean-Pierre Engelbach. » extrait du site des éditions théâtrales.

L’ECOLE DES LOISIRS

Collection Théâtre dirigée par Brigitte Smadja
"L'édition pour la jeunesse a considérablement évolué dans les domaines de l'album et du roman. Or, si le théâtre pour le jeune public connaît une évolution analogue (...) il n'avait pas trouvé dans l'édition un écho à sa mesure. L'école des loisirs a choisi de tenter cette aventure. Cette collection s'adresse donc à ceux qui auront envie de découvrir et de faire découvrir des auteurs contemporains, de les lire, de les étudier et bien sûr, de les jouer. Il nous paraît essentiel que des enfants, des adolescents s'approprient ces textes, pour découvrir un langage différent de celui qui les entoure, pour s'impliquer dans des enjeux fondamentaux, pour découvrir aussi le plaisir de l'écoute mutuelle. L'apprentissage de la citoyenneté passe par la parole, et c'est pourquoi le théâtre a un rôle si important à jouer." extrait du site Ecole des loisirs.

LANSMAN jeunesse

« Des pièces en format poche spécialement mises en livre pour qu'elles favorisent le plaisir de lire, le théâtre en classe et à la maison, pour des jeunes du primaire et du secondaire. » extrait du site éditions Lansman.

LANSMAN Créée en 1989 par Emile et Annick Lansman en Belgique, la maison Lansman Editeur a réussi la gageure de publier plus de 600 titres en 18 ans, et de se forger une place enviée dans le monde de l'édition théâtrale francophone.

LA FONTAINE EDITION

Les éditions La Fontaine sont nées dans un Centre Dramatique National, le théâtre La Fontaine, à Lille en 1988.
Au fil des ans, le projet s'est élargi : les éditions, et la librairie Dialogues Théâtre qui les diffuse, ont pour but de promouvoir les auteurs dramatiques contemporains. Janine Pillot, directrice de publication, souhaite donner aux oeuvres éditées de multiples chances de retrouver la scène par le biais des troupes professionnelles mais aussi des ateliers en milieu scolaire et des théâtres amateurs.
Extrait du site La Fontaine édition.

GALLIMARD Jeunesse

Folio junior Theâtre « Lire, jouer, mettre en scène les meilleurs auteurs du répertoire contemporain, les plus appréciés des enfants. En fin de volume, le "Petit carnet de mise en scène" guide le lecteur dans ses premiers pas sur les planches. » extrait du site Gallimard jeunesse.

Ouvrages de référence :

Théâtre pour ados. Lansman, 2009
Bernanoce Marie, A la découverte de cent et une pièces : répertoire critique du théâtre contemporain, Théâtrales/SCEREN, 2006
Bernanoce Marie, vers un théâtre contagieux, Théatrales, 2012
Théâtre aujourd’hui N°9 : Théâtres et enfance : l’émergence d’un répertoire contemporain, SCEREN, 2005
La Revue des livres pour enfants N°223 (juin 2005) : le renouveau du répertoire pour contemporain.

Voir aussi

Sur ce site

Sur le catalogue

Sur Internet

Vidéos