imprimer (nouvelle fenêtre)

Philippe Grimbert

Roman, essai.

Philippe Grimbert
© Olivier Pasquiers

La vie

Philippe Grimbert est psychanalyste, essayiste et écrivain. Il travaille en institution auprès d’enfants et adolescents psychotiques ou autistes et consulte également dans le privé.

Après avoir publié plusieurs essais, il fait paraître un premier roman en 2001, La petite robe de Paul, lequel rencontre un joli succès public et critique qui l’encourage à poursuivre dans cette voie.

Un secret, paru en 2004, est couronné par le Prix Goncourt des Lycéens, le Prix Wiso et le Grand Prix des Lectrices de Elle. Ce livre où il raconte la tragique et coupable histoire d’amour de ses parents, ainsi que la découverte de ses origines et du secret de famille au cœur duquel il a grandi, a été adapté à l’écran en 2007 par Claude Miller, avec Cécile de France, Patrick Bruel, Ludivine Sagnier et Julie Depardieu (qui a obtenu un César pour son incarnation de Louise).

En mai 2009 La mauvaise rencontre, son troisième roman, accueilli très favorablement par la critique, raconte une histoire d’amitié tragique. Il sera mis en images par la réalisatrice Josée Dayan en 2010, avec Jeanne Moreau dans le rôle de Gaby.

Extrait

Il n’y a pas eu de filles dans cette histoire. Juste deux garçons et ça n’a pas été plus simple pour autant. Bien sûr, les années passant, une ou deux beautés y ont fait leur apparition, trois petits tours et puis s’en sont allées. Elles ont pris le bras de l’un, la bouche de l’autre, mais cela est resté une histoire de garçons. Personne n’est venu les séparer, croix de bois croix de fer, à la vie à la mort. Il n’y a pas eu de rivalités imbéciles, c’est autre chose qui les a déchirés, quelque chose qui était là depuis le début, mais que personne ne pouvait encore imaginer.

Cette histoire, je suis bien obligé de la faire commencer à un moment, mais il est tellement éloigné dans le temps qu’il n’en reste désormais que des sensations. Du sable qui coule entre mes doigts, des cris, des allées poussiéreuses, des balançoires et puis nous deux, Mando et moi, qui nous regardons pour la première fois. Lui, farouche, à l’écart, serrant une boîte de métal contre sa poitrine et moi, terrorisé par les cris et l’agitation des autres. Un parc, des promeneurs, des poussettes et des mamans qui s’appellent entre elles par le prénom de leur enfant : madame Jacques, Rémi, Jean-Pierre, madame Mando, madame Loup. Cette boîte de métal que tu tenais de si près quand je suis venu m’asseoir à côté de toi, sans doute a-t-elle contenu des granulés ou une préparation à bouillie avant de servir de moule à pâtés de sable. Nos regards se sont croisés et tu me l’as tendue. Je ne l’ai pas oubliée, c’est peut-être même le premier objet dont je me souvienne, ce cadeau que tu m’as fait.

Si l’on me demande quel est mon premier souvenir, le plus ancien, je réponds que c’est cette boîte de métal, je dois avoir trois ans, quatre tout au plus. Image restée intacte, comme une de ces photos en noir et blanc, aux bords crénelés, rangées dans un carton à chaussures : on nous y voit, Mando et moi, assis sur le tas de sable, Nine et Enza à proximité qui tricotent en bavardant. Mando et moi, qui n’allons plus nous quitter.

La mauvaise rencontre , Éditions Grasset, 2009

Les livres

  • Psychanalyse de la chanson , Éditions Hachette Pluriel, 1996. Essai.
  • Pas de fumée sans Freud , Éditions Hachette Pluriel, 1999. Essai.
  • Evitez le divan , Éditions Points Seuil, 2001. Essai.
  • Chantons sous la psy , Éditions Hachette, 2002. Essai.
  • La petite robe de Paul , Éditions Grasset, 1998. Roman.
  • Un secret , Éditions Grasset, 2004. Roman. Prix Goncourt des lycéens.
  • La mauvaise rencontre , Éditions Grasset, 2009. Roman.

Propositions d’interventions

Rencontres lectures et conférences.

COORDONNées

pgrimb@noos.fr