imprimer (nouvelle fenêtre)

Jean-Pierre Lemaire

Poésie.


© Clara Billat

La vie

Jean-Pierre Lemaire est né en 1948 à Sallanches, en Haute-Savoie, région de la famille maternelle où il reviendra régulièrement aux vacances, en alternance avec Menton, la ville des grands-parents paternels. Après une enfance dans le Nord de la France, à côté d’un grand atelier de réparation de locomotives, puis de nombreux déménagements, il poursuit des études de lettres à Paris, qui le conduiront à enseigner au lycée Henri IV et à Sainte-Marie de Neuilly jusqu’en 2014. Il fait son service militaire dans la marine et, à vingt-sept ans, épouse Fanchon, une Bordelaise. Ils s’installent en région parisienne où grandiront leurs trois filles. A la retraite, ils se retirent en Seine-et-Marne, au bord de la forêt de Fontainebleau.

Il commence à publier de la poésie dans les années 80, avec le soutien de Jean-Grosjean et de Philippe Jaccottet. La lecture des poètes étrangers (en traduction), notamment Boris Pasternak, Umberto Saba, Vladimir Holan, qui lui apprennent à conjuguer regard sur la vie quotidienne et inquiétude spirituelle, a eu sur lui une influence déterminante. Il a reçu en 1999 le Grand Prix de poésie de l’Académie française.

Extrait

Juillet

L’après-midi passe
imperceptiblement.
Dans le ciel de trois heures
un seul nuage bouge
ou reste immobile
derrière le sapin
qui bascule sans bruit
en sens opposé.

Faire place, Éditions Gallimard, 2013.

En quelques livres

  • L’Annonciade, Éditions Gallimard, 1997.
  • L’intérieur du monde, Cheyne Éditeur, 2002.
  • Figure humaine, Éditions Gallimard, 2008.
  • Marcher dans la neige, Éditions Bayard, 2008.
  • Faire place, Éditions Gallimard, 2013.
  • Le pays derrière les larmes, Poésie / Gallimard, 2016.

Propositions d'interventions

Lectures publiques, conférences, ateliers, tous publics.

Coordonnées

6 rue de Seine
77250 Veneux-les-Sablons