flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Alain et Désirée Frappier, des artisans du 9ème Art

  • Retour
  • 19-09-2019
  • Matinale BD

Retour sur une rencontre chaleureuse sous le signe de la BD.

Des auteurs en résidence au Lycée Benjamin Franklin de La Rochette

Invitation Frappier


Le projet d’Alain et Désirée Frappier est né de l’envie d’écrire sur l’histoire de La Samaritaine, magasin révolutionnaire, populaire, étonnant et pourtant controversé architecturalement. 

Après une première rencontre avec les élèves et leurs professeures Ingrid Boyer et Karine Barthélémi, écrire dans ce lycée spécialisé dans les métiers du bâtiment s’est révélé comme une évidence pour ce couple d’auteurs. 

Ils ont mené des ateliers d’écriture, pendant lesquels les lycéens devaient construire un récit à partir d’une image personnelle en utilisant le champ lexical du bâtiment. En parallèle, les élèves ont recueilli, collecté et mis en vidéo les gestes professionnels du bâtiment pour alimenter le Répertoire Numérique du Geste Artisanal. Ils ont aussi abordé la relation homme/femme dans une profession qui se féminise, et réfléchi au rapport à la société de consommation face à la prolifération des complexes commerciaux. 

De ces échanges est née une complicité entre Alain, Désirée et les élèves. Les masques sont tombés et chacun s’est révélé. Ce fut un enrichissement mutuel pour tous.

Des parcours atypiques

Frappier1

Alain & Désirée Frappier

Désirée Frappier a évoqué une enfance difficile où se succèdent écoles et familles d’accueil jusqu’à sa déscolarisation à treize ans, cf Le Choix. Jeune mère dans les années 80, elle s’essaye en tant que comédienne à Paris puis crée sa propre entreprise de costumière pour habiller des groupes de rock en vogue. Cette "Vie sans mode d’emploi - Putain d’années 80 !", où il est difficile de se faire une place, lui apporteront plein de désillusions. 

Né en Tunisie en 1952, Alain Frappier s’est formé à l’école supérieure des arts décoratifs. Peintre, graphiste et musicien, il rencontre Désirée lors d’une soirée et lui suggère le logo de sa nouvelle collection de vêtements «Désirez moi ».  Leur rencontre en 1991 est déterminante. Elle leur ouvre de nouveaux horizons : la réalisation de BD où la petite histoire ouvre les portes de la grande Histoire. « Si on travaille sur le réel on n’a pas le droit à l’ignorance », ce qui explique leurs recherches documentaires rigoureuses pour écrire et dessiner au plus près de la vérité.

Des témoignages pour révéler une Histoire passée sous silence

BD Frappier


  • Dans l’ombre de Charonne , témoigne de ce qu’a vécu Maryse Douek-Tripier le 8 février 1962 à Paris pendant la manifestation contre le fascisme et pour la paix en Algérie. 
  • La vie sans mode d’emploi - Putain d’années 80 ! Désirée revient sur sa vie de jeune adulte pour relater les années 80 d’un point de vue historique et sociologique. 
  • Le Choix , récit autobiographique où Désirée cherche des réponses sur son passé marqué par des choix familiaux et personnels. Cet album est paru en janvier 2015 à l'occasion du 40e anniversaire de la loi Veil sur l'IVG.
  • Là où se termine la terre , dresse le portrait de Pedro Atias, fils de nantis dans un Chili marqué par des bouleversements politiques entre 1948 et 1970. 
  • Le Temps des humbles , à paraître fin 2019, évoquera le Chili 1970-1973 vu par une enfant des favelas.

Voir aussi

Sur ce site