flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Poésie et théâtre s'invitent au collège

  • Retour
  • 10-03-2016
  • A voix vives

Quatre auteurs accueillis par les collègiens

La saison A Voix vives 2016 est ouverte !

Après la rituelle et stimulante journée de formation avec Anne Contensou, metteur en scène de la compagnie Bouche Bée, les professeurs des collèges dotés sont repartis avec des sacs de livres offerts par le département pour expérimenter avec leurs élèves une entrée en poésie et théâtre. Quatre auteurs ont été sélectionnés cette année. En février et mars, les collégiens assisteront à une lecture par les comédiens de Bouche Bée. Ils plongeront ensuite dans les livres pour préparer la rencontre avec leur auteur invité.

Au programme :
Le collège Lucien Cézard de Fontainebleau et collège de l’Europe de Dammartin-en-Goële, découvriront Nathalie Papin. Les collèges Victor Schoelcher de Torcy et Camille Saint-Saëns de Lizy-sur-Ourq, se lanceront dans les livres d’Ahmed Madini. Les collèges Nicolas Fouquet de Mormant et Pierre Brossolette de Melun inviteront David Dumortier et le collège de Saint-Pierre-Les-Nemours Véronique Pittolo.

Côté Théâtre :

Nathalie Papin

Nathalie Papin

Nathalie Papin

fait partie des écrivains de théâtre jeunesse à l’œuvre marquante.

Elle écrit son premier récit - pour adultes - en 1995. Sa première pièce, Mange-Moi, paraît en 1999 à l’École des Loisirs - qui éditera jusqu’à ce jour tout son théâtre : Debout, Le Pays de Rien, Yole Tam Gué, Camino, l’Appel du pont, Qui Rira Verra, Petites Formes.

À partir de 2001, elle devient une des figures majeures du renouveau du « Jeune théâtre » en France. Elle est invitée à des colloques, en France et à l’Étranger. Elle est notamment invitée à Montréal, au Centre National des Ecritures Dramatiques, pour un colloque sur l’écriture dramatique jeunesse en France.

Le Pays de Rien est monté par Catherine Anne au Théâtre de l’Est Parisien en 2004. Elle adore rencontrer ses jeunes lecteurs dans les écoles, les bibliothèques, les théâtres, avec lesquels elle parle de la vie, de la « dévoration », de la renaissance... En 2002, Nathalie Papin est invitée à la Chartreuse de Villeneuve-Lès-Avignon, pour une résidence d’écriture : elle y rédige Camino.

Elle reçoit plusieurs fois des bourses d’écriture du CNL. Sa dernière pièce La Morsure de l’âne va faire l’objet d’une création radiophonique sur France Culture en Juin 2007.

En décembre 2007, Debout, sa pièce préférée, sera mis en scène pour la première fois par Dominique Lurcel.

Ce qu’elle dit de son parcours d’écrivain : "Après avoir fui mes origines, j’ai découvert que tous mes livres étaient cachés dans mon nom. Papin, en latin, veut dire, Manger goulûment comme un enfant. Et Nathalie signifie jour de naissance. »

En 2008, avec la collaboration de la médiathèque départementale, elle était en résidence sur le San de Sénart .

Ahmed Madani

Ahmed Madani

Ahmed Madani

réalise un théâtre dont la pierre angulaire est le rapport au sociétal et écrit aussi bien en direction de la jeunesse que des adultes. Il engage une recherche sur de nouvelles formes de création en milieu urbain en prenant en compte les diversités des composantes de la société française. Il s'adresse à tous les publics et prend en compte de façon significative la jeunesse. Dans cette démarche d'ouverture à tous les publics il inscrit ses réalisations dans les théâtres aussi bien que dans des lieux improbables : entrepôts, magasins inoccupés, immeubles abandonnés, haras. Son écriture se nourrit souvent de faits de société : le rapport à la terre, à la transmission, à la mémoire. Il travaille avec des acteurs professionnels, mais réalise également plusieurs œuvres très remarquées avec des enfants et des adolescents.

Très attentif à la transmission et à la formation, il met en place une académie itinérante sous forme de chantiers internationaux. Des artistes reconnus sont invités à travailler avec les artistes de l’océan Indien et à développer des projets de coopération Nord-Sud : Pipo Delbono, Martial Di Fonzo Bo, Jean Louis Martinelli, Pierre Pradinas, Pascal Rambert, William Yang, Brett Bailley... En s’appuyant sur la spécificité du territoire réunionnais, il tisse des partenariats forts avec plusieurs pays du Sud (Madagascar, Mozambique, Australie, Afrique du Sud, Ile Maurice...) en lien avec de grandes institutions européennes : le Théâtre des Amandiers, le Théâtre Vidy Lausanne, Comédie de Genève.

Depuis son retour de l'Île de la Réunion en 2008, Ahmed Madani poursuit ses activités au sein de sa compagnie conventionnée avec le Ministère de la Culture / DRAC Ile-de-France et la Région Ile de France. Il développe des partenariats avec des Scènes nationales, des Centre dramatiques, des Scènes conventionnées, des théâtres de ville. Il alterne des créations à caractère familial avec des œuvres du répertoire, et des propositions plus singulières qui questionnent le fonctionnement de la société. .

Côté Poésie :

Véronique Pittolo

Véronique Pittolo

Véronique Pittolo

est née en 1960 à Douai, et vit aujourd'hui à Paris. Lauréate du prix de poésie de la SGDL en 2004, elle a publié de nombreux ouvrages, notamment : Héros (1998), Gary Cooper ne lisait pas de livres (2004) et Opéra isotherme (2005), parus chez Al Dante, et Danse à l'école paru en 2006 aux éditions de l'Attente, qui entre poésie, littérature et performance, portent un regard singulier et volontiers irrévérencieux sur le monde de l'art. Elle est également l'auteur de Hélène mode d'emploi, poème sonore pour deux comédiens, réalisé par l'ACR à France Culture en 2006, et anime régulièrement des ateliers d'écriture pour l'Education nationale, des écoles d'art et tout récemment avec des enfants hospitalisés à l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif..

David Dumortier

David Dumortier

David Dumortier

né en 1967 dans Les Charentes, il vit à Paris. A vécu un an à Damas (Syrie). Il a publié dans plusieurs revues, notamment Décharge, Digraphe, Rétro-viseur...ainsi que trois recueils aux éditions Cheyne et un ensemble récit/poèmes aux éditions Paris-Mediterranée. Il intervient régulièrement en milieu scolaire. David Dumortier est souvent iconoclaste, très attaché aux réalités concrètes avec en arrière plan un point de vue politique engagé.

Voir aussi

Sur ce site

Sur le catalogue