flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

La représentation des filles et des garçons

  • Retour
  • 30-01-2014
  • Journée Lecture et Jeunesse

Le 30 janvier 2014, lisons entre les lignes pour chercher le genre ou le sexe !

Les filles et les garçons dans les albums, au cinéma, sur le net : représentations ou clichés ?

Paranoid Park

Image tirée du film Paranoid-park

Dans un contexte où les relations filles garçons ne sont pas toujours simples, où les injures sexuelles fusent. Dans un monde où les filles ne s’aventurent pas dans certaines carrières professionnelles et où l’image de l’homme est parfois caricaturale ou fragilisée, il est important de prendre le temps d’analyser quelles représentations du féminin et du masculin circulent dans les livres, les films, les jeux vidéo ou sur le net. Savons-nous, en tant que professionnels, lire entre les lignes et éviter la reproduction des clichés, le prêt-à-penser, favoriser le débat ? Osons-nous parler de sexualité avec les adolescents ? Cette journée apportera quelques repères et des sujets de réflexion pour nourrir des projets entre partenaires de la culture, de l’éducation, du champ social et de l’animation.

Différentes approches : un éditeur, un psychiatre, un sociologue et une universitaire

egaliter fille garcon


Lors de cette journée, nous ne chercherons pas à analyser les comportements à l’œuvre dans notre société, ni à relever les inégalités entre filles et garçons, ni même tenter de les compenser. On pourra lire des travaux passionnants sur ce vaste sujet. Reportez-vous aux quelques liens signalés, les références sont plus qu’abondantes sur le sujet ! Il serait difficile voire impossible en une journée d’aborder la question dans toute sa complexité. Nous avons trouvé un premier fil à tirer en restant fidèle à la problématique de la lecture. Que chacun ensuite poursuive l’exploration !
Le 30 janvier, nous interrogerons un éditeur, un psychiatre, un sociologue et une universitaire sur ce que nous voyons et lisons dans les albums, films, sur le net ou les jeux vidéo. Quelles représentations des filles et des garçons sont à l’œuvre ? Est-ce ce que ces images induisent des comportements, traduisent nos façons d’être ou sont-elles décalées de la réalité ? Nous prenons rarement ce temps de recul. Nous n’allons pas établir la liste des livres militants à faire lire ou des œuvres à censurer, mais plutôt apprendre à lire entre lignes et aiguiser notre regard critique. Discuter avec les jeunes, décrypter avec eux les œuvres en repérant les clichés fait partie de l’éducation. Nous avons en tant qu’adultes et professionnels un rôle à jouer, autant devenir des lecteurs avertis.

Le programme de la journée

Date & horaires

Jeudi 30 janvier 2014

9h30 - 17 h

Lieu

Espace culturel 26 couleurs
6 rue Pasteur

77310 Saint Fargeau Ponthierry


.

  • 9h00-9h30 : Ouverture par Michèle Pélabère, Conseillère générale auprès du Président du Conseil général, déléguée, chargée de la culture et par Patricia Galéazzi, Directrice académique des services de l'éducation nationale, Directrice des services départementaux de l'éducation nationale de Seine-et-Marne (DASEN, DSDEN de Seine-et-Marne).
  • 9h30-11h30 : Les Origines du mâle par Christian Bruel, écrivain, éditeur, concepteur d’albums, commissaire d’expositions, critique, assure des formations en littérature de jeunesse et en sémiologue. Dans les albums pour la jeunesse, on ne représente pas de mâles mais des pères, pas de femmes mais des mères, la question de la sexualité semble évacuée. Tabou ? Conformisme ? Ou message inconscient ?
  • 11h45-12h30 : Figures adolescentes dans le cinéma contemporain par Tristan Garcia-Fons, pédopsychiatre, psychanalyste. L’imagerie vendeuse de beauté est proposée partout comme modèle de bonheur. Mais l’adulation pour l’adolescent, cette niaise « adulescence » qui endort les adultes, le dispute à des sentiments moins avouables de négligence et de rejet. Quelque chose ne cesse de vouloir s’écrire concernant les moments « juvéniles », mais que nous apprennent les films sur l’irruption du nouveau et l’émergence du sexuel et de l’accès à une identité sexuée. Ce propos sera illustré par des séquences du cinéma contemporain.
  • 12h30-14h00 : pause déjeuner
  • 14h00 : Lecture
  • 14h04- 15h20 : Photos d’ados à l’ère du numérique* par le socio-anthropologue québécois Jocelyn Lachance. (La question de la sexualité, en lien avec la production et la diffusion de photos et de vidéo sur internet). *ouvrage à paraître aux Presses de l’Université de Laval.
  • 15h35-15h45 : lecture
  • 15h45- 16h30 : Les jeux vidéo au risque des stéréotypes de sexe par Fanny Lignon, docteur en études cinématographiques et audiovisuelles et maître de conférences à l'Université Lyon 1 - IUFM/ESPE. Membre du laboratoire ARIAS/THALIM. F. Lignon est spécialiste d'Erich von Stroheim et du cinéma muet américain. Ses recherches portent également sur les représentations du masculin et du féminin dans les images et notamment dans les jeux vidéo. Elle est l'auteur de nombreux articles sur ce sujet. En 2012, elle a organisé à Lyon un colloque international : "Genre et jeux vidéo / Gender and Videogames".
  • 16h40- 16h45 : Lecture.
  • 17h00 : clôture.

en savoir plus

Sur les filles et les garçons

Pour les filles

Vidéo

Clics en +

Sur ce site