flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Le théâtre entre au collège

  • Retour
  • 23-01-2012
  • A Voix vives collèges

Professeurs, documentalistes, bibliothécaires ont goûté en avant-première aux textes de Karin Serres et Luc Tartar.

Une journée de formation avant d'entrer en piste


Luc Tartar

Le 17 janvier 2012, nous étions quarante à nous retrouver autour d'Anne Contensou, metteur en scène.

Le défi pour elle, était de nous initier aux univers de deux auteurs dramatiques : Karin Serres et Luc Tartar. Sept collèges se lancent en 2012 dans l’aventure des A voix vives théâtre. Professeurs, documentalistes et bibliothécaires étaient pour certains inquiets ou dubitatifs : comment pourraient-ils faire passer ces textes à leurs élèves ? Anne Contensou avait plus d’un tour dans son sac pour convaincre.

Le matin, elle nous a fait expérimenter des jeux de lecture, qui loin d’être des artifices, nous permettaient d’entrer en résonance directe avec l’univers de l’auteur. Du côté de Karin Serres : des collages et jeux des 7 familles des répliques théâtrales, pour Luc Tartar : haut parleur, confessionnal et battle. A la fin de la matinée, nous étions presque des familiers de ces deux écritures. La cerise sur le gâteau ne tarda pas à arriver : les auteurs venaient l’après-midi pour entrer en dialogue avec nous. Dans un duo improvisé, ils ont dévoilé leur parcours, leur relation au plateau de théâtre et leur rapport à la langue. Très vite chacun a mené plus loin la discussion.

A la fin de la journée, la peur avait disparu des visages, chacun était convaincu et avait hâte de se lancer dans l’aventure. Nous avions partagé entre professionnels un vrai temps d’initiation et oserait-on le dire en éprouvant joie et plaisir !

Petit déroulé de la journée, histoire de rappeler de bons souvenirs

Karin Serres

9h – 9h30 : Introduction à la formation et au dispositif A Voix vives par Valérie Rouxel

9h30 – 10h00 : Introduction au Théâtre contemporain pour la jeunesse par Anne Contensou

  • Bref rappel historique
  • Points de repère dans la création, édition et répertoire actuels
  • Thèmes et langues

10h15 – 10h30 : Introduction à l’écriture de Karin Serres

  • Les thèmes récurrents dans ses pièces : la nature, l’animalité, la préhistoire et les êtres primitifs, l’identité, la différence, la norme et la marge, la folie, la famille, la communauté, le réel et l’imaginaire…
  • Les formes dramaturgiques qu’elle explore : les jeux de langue et leur invention, la fusion du réel et du fantastique, l’étrange et l’étranger, la variété des formes dramaturgiques et la liberté d’invention, le mélange des tons, une partition à jouer et à mettre en scène, les couleurs et la dimension plastique, écriture instinctive et instinct des personnages…

10h30 – 11h15 : Parcours pratique à travers l’écriture de Karin Serres

  • Échange autour de la planche de collage que l’auteur a réalisé au moment où elle a écrit la pièce I Sable : évoquer les thèmes qui apparaissent, les couleurs, émettre des hypothèses sur la fable, les personnages, l’espace et le temps de la pièce
  • Corbeille d’auteur : chaque participant pioche dans la « corbeille de l’auteur » une réplique appartenant à une de ses œuvres. Chercher à quelle œuvre appartient chaque réplique en fonction des titres des pièces et de la couleur de leurs couvertures. Une sorte d’enquête qui pourrait être menée à la bibliothèque, conjointement préparée et dirigée par le binôme enseignant/bibliothécaire. Applicable à l’approche de l’œuvre de Karin Serres comme à celle de Luc Tartar.
  • Lecture d’un extrait d’I Sable : commentaire par rapport aux hypothèses de départ (collage) et repérage des liens avec les autres œuvres.
Karin Serres travaille souvent via la dimension plastique pour construire ses fictions. Aborder l’une de ses pièces par le biais d’un de ses collages est particulièrement pertinent pour entrer dans son « laboratoire » d’auteur.

11h15 – 11h30: Introduction à l’écriture de Luc Tartar

  • Les thèmes récurrents dans ses pièces : l’adolescence, le croisement des générations, la crise (sociale et intime), la parole, l’identité, la différence, l’individu et le groupe, la mort et/ou la disparition, le questionnement du réel…
  • Les formes dramaturgiques qu’il explore : le mélange des tons et des genres, le ressort fantastique, l’inexpliqué ou l’inachevé, le mélange paroles/pensées, l’absence de distribution (partielle ou totale), l’éclatement de la fable et du temps, une langue souvent crue mais poétisée, des personnages principaux souvent absents à leur propre histoire, une partition à jouer et à mettre en scène …

11h30 – 12h30: Parcours pratique à travers l’écriture de Luc Tartar

Parcours à travers 3 œuvres de l’auteur : une façon différente et ludique d’entrer dans chaque pièce sans la lire en entier / facile à faire en classe ou à la bibliothèque

Pour chaque jeu :

En classe, chaque approche ludique devra être complétée par la lecture d’un extrait entier de chaque pièce (première scène conseillée). Ainsi, les élèves pourront « reconnaître » des éléments repérés dans le jeu qui a précédé, et compléter leurs premières hypothèses sur l’histoire. L’enseignant pourra compléter la lecture par quelques commentaires plus spécifiques sur la langue et la forme dramatique.


14h – 16h: Echange avec les auteurs Karin Serres et Luc Tartar

Chaque auteur présente son parcours et donne une sorte de petit exposé sur son travail d’auteur de théâtre : thèmes de prédilection, recherche sur la langue, rapport à la scène, préoccupation du public….

16h – 17h : Retour sur le parcours A Voix vives complet et sur son calendrier

Voir aussi

Sur ce site

Sur le catalogue

Sur Internet


A TÉLÉCHARGER