flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Wilfried N'Sondé et Désirée Frappier retournent au lycée, Laurent Contamin se perd en forêt !

  • Retour
  • 28-02-2019
  • Résidences d’auteur 2019

Trois nouvelles résidences soutenues par la Région Ile-de-France


Chaque projet de résidence est singulier et chaque lieu d’accueil aussi. La médiathèque accompagne les démarches et suit les réalisations de ces temps originaux d’immersion dans les livres et l’écriture.

Wilfried N'Sondé au lycée J. Amyot : la débâcle au programme !

Nsonde


La débâcle est une période de l’histoire un peu méconnue et étrange. Printemps 40, avant que ne soit actée la défaite. Cinq personnes, cinq points de vue, cinq parcours dans cette période aux repères chamboulés. Wilfried N'Sondé sera pendant sept mois au lycée de Melun pour mener des recherches et avancer son roman sur fond historique. Les lycéens seront invités à participer à la quête d’informations tant aux Archives départementales qu'au Musée de la gendarmerie, autre manière de découvrir les coulisses de fabrication d’un livre.

Désirée Frappier au lycée B. Franklin version « on trouve tout à la Samaritaine »

Frappier


Depuis 6 ans, le couple Frappier, auteurs de romans graphiques, enquête sur la seconde dame de fer de la capitale : la Samaritaine. Ils ont interrogé des riverains, ceux qui y travaillèrent, les anciens clients, les commerçants alentour et nombre de nostalgiques. La Samaritaine aujourd’hui a fait peau neuve. Un projet architectural qui s’est lui aussi inspiré des archives de la BNF, de la littérature, des films…Ecrire sur l’histoire d’un bâtiment, sur ses fondateurs Ernest et Marie-Louise Cognacq-Jay, revenir sur le slogan « on trouve tout à la samaritaine », c’est aussi réinterroger la vie d’un magasin populaire, revisiter nos pratiques de consommateur. Les élèves en formation bâtiment du lycée professionnel de La Rochette pourront donc suivre ce cheminement créatif, réfléchir sur leur pratique et les enjeux de l’architecture commerciale d’aujourd’hui.

Laurent Contamin au cœur de la forêt profonde :

Contamin


Ecrire un nouveau Walden, une vie dans les arbres, pour la jeunesse. Laurent Contamin a eu envie de se lancer dans un Into the Wild bellifontain en posant son sac à Bourron-Marlotte.

Ateliers avec les scolaires, marche en forêt, rencontre avec l’ONF, lecture à la librairie galerie L’Empreinte ou à la bibliothèque. Le programme se construit pas à pas après le lancement de janvier au cœur de la Mairie-Musée. Une résidence à suivre à la trace !

Voir aussi

Sur ce site

Sur Internet