flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Oser parler de justice en bibliothèque

  • Retour
  • 05-06-2012
  • Sciences humaines

La justice : un sujet qui ne laisse pas indifférent !

La Justice objet d’écriture et de réflexion

La Justice : tout le monde en parle

penser juste 1

Le 12 avril 2012, le Parc culturel de Rentilly accueillait des professionnels de la culture préoccupés de justice. Cette problématique est loin de laisser les français indifférents : 55% font confiance en la justice même si 80% d’entre eux jugent les juges pas assez sévères. Jacques Jouet, auteur en résidence sur la communauté de Marne-et-Gondoire, a décidé de faire de la justice l’objet de sa prochaine pièce, donnée en lecture le 23 juin prochain. Bref, tout le monde en parle mais qui connaît vraiment la justice d’ici et d’ailleurs, son fonctionnement, son histoire, ses moyens ? Une journée n’a pas suffit à lever toutes les interrogations mais à y voir plus clair. Les bibliothécaires peuvent désormais rebondir à partir des interventions de chacun des invités et proposer à leur public des débats autour des collections de sciences humaines. De Socrate aux réformes d’aujourd’hui, de la dignité de penser à la justice internationale, du monde arabe à l’Amérique latine sans oublier le cas emblématique de Sade, chacun peut tirer le fil le plus judicieux...

Retour au menu

Retrouvez certains propos des intervenants

Penser juste 043.jpg

La Justice : de Socrate à aujourd'hui, et vue d 'ailleurs

Socrate et la justice du peuple : un procès pour l’exemple par Franck Prêteux , Maître de conférences en histoire grecque à la Sorbonne.

Coup de projecteur sur les réformes actuelles de la justice en France : entretien d’Aurélie Poirier, magistrate et Vincent Edin , journaliste.

Justice et culture, ou la dignité de penser : par Roland Gori, psychanalyste, initiateur de l’Appel des appels

Le cas du Rwanda et la notion de justice internationale : par Liora Israël, sociologue, maître de conférences à l’EHESS.

La Justice vue d’ailleurs : du côté de l’Amérique latine par Lisa Hilbink, professeur titulaire à l’Université du Minnesota.

Sade et la justice : sa vie, son œuvre, emblèmes de la censure par Jean-Christophe Abramovici, professeur en littérature, Université de Valenciennes.

Retour au menu