flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

« Le Génie du Lieu » : le projet de Moret-Loing-et-Orvanne

  • Retour
  • 07-06-2018
  • Médiathèques

Valoriser le territoire ou comment faire résonner l’esprit du lieu dans un espace à venir

En janvier 2016, la commune nouvelle de Moret-Loing-et-Orvanne a été créée, regroupant quatre communes du territoire de la communauté de communes de Moret Seine & Loing, à laquelle s’est ajoutée en 2017 la commune de Veneux-les-Sablons. Le projet d’une nouvelle médiathèque et d’une offre de services plus élargie s’inscrit dans ce nouveau périmètre urbain fort de 13.000 habitants. L’ancienne usine la Céramique, en bord de Loing, est le site du projet de construction, chargé du souvenir d’un patrimoine local fort. Couplé avec un pôle médical et implanté dans un nouveau parc paysager, le projet de la médiathèque fait revivre l’ancienne friche et re-dynamise le territoire. L’association CourCommune a été choisie pour le valoriser en travaillant sur la notion de « génie du lieu ». 

« Genius loci » : donner du sens

Paragraphe 1


Dans la culture populaire, la locution latine genius loci renvoie à l'atmosphère distinctive d'un lieu, à « l 'esprit de l'endroit ». L’architecte Christian Norberg-Schulz explique combien un projet de construction se doit d’appréhender cette réalité si spécifique pour donner du sens à l’espace qui y sera défini.

« Un lieu est un espace doté d'un caractère qui le distingue. Depuis l'Antiquité, le genius loci, l'esprit du lieu est considéré comme cette réalité concrète que l'homme affronte dans la vie quotidienne. Faire de l'architecture signifie visualiser le genius loci : le travail de l'architecte réside dans la création de lieux signifiants qui aide l'homme à habiter. »

Christian Norberg-Schulz, in Genius Loci.

Valoriser l'histoire collective

cour commune

Association CourCommune
21 rue de l'Ile - 77940 Voulx
09 51 27 86 86 

L’association CourCommune développe une activité pluridisciplinaire autour de la création artistique contemporaine. Basée sur l'accueil des artistes, la mutualisation des moyens et la présentation des activités aux publics, elle a pour objectifs de renforcer la présence artistique et culturelle sur les territoires et de développer des actions en lien avec les habitants.
En choisissant d'implanter la nouvelle médiathèque sur le site d'une entreprise de céramique, dont la production a participé de la grande aventure industrielle, Ecuelles garde l'empreinte de son histoire. La réflexion sur la valorisation s’est donc posée en ces termes : de quelle manière donner à voir ce patrimoine et comment l’incarner dans l’espace de la ville, autant que dans le futur bâtiment ?

« Que serait le génie d'un lieu qui n'existe pas encore ? Que dire du génie d'un lieu en pleine transformation ? Comment donner sens et consistance à ce nouvel espace ? Peut-être en le situant dans le temps long, en remontant à la surface quelques fragments d'une histoire oubliée avant d'être racontée. Les archives sont disséminées dans les familles, peut-être est-il temps de rassembler ce récit épars. »

CourCommune

Archéologie d’un temps dans un lieu

Le projet a donc pris forme pour créer une résonance entre l’empreinte du passé et la vie d’une structure à venir. Dans un premier temps, une campagne de fouille a permis de recueillir de nombreux souvenirs sur le terrain et auprès de la population locale : photos, cartes postales, catalogues de la production, briques, boutons de porte… Des souvenirs de la céramique persistent de nos jours, ce sont les petits carreaux prismatiques blancs ou beiges qui garnissent les stations du métro de Paris.
Une fois rassemblé, ce matériau a constitué une collection d’objets et de traces de l’histoire. L’association a souhaité la présenter sous diverses formes, dans l’idée de renvoyer à l’ouverture prochaine du site tout en faisant écho à ce patrimoine local : exposition au sein de la bibliothèque d’Ecuelles ; communication photographique sur le site durant des visites du chantier ou via des affichages publicitaires.

« Enfouir cette collection d'affiches dans les murs de la nouvelle médiathèque pour nos descendants […] Pour quelques heures, le chantier se transforme en exposition, les affiches, fenêtres photographiques sur le passé se mettront en rapport avec les ouvertures du bâtiment sur le paysage. Puis recommenceront les travaux, les affiches seront recouvertes de divers matériaux de finition et l'histoire redeviendra silencieuse. Jusqu'au jour où, dans un futur lointain, une transformation, une rénovation dévoileront à nouveau ces images. »

CourCommune.

Souvenir de l'usine de céramique

Souvenir de l'usine de céramique

Inscrire ces traces du passé, c’est amorcer une nouvelle pratique du lieu, susciter la curiosité et inviter la population à découvrir le futur équipement en permettant à la médiathèque de vivre dès sa livraison et d'exister comme élément fédérateur à l'échelle du nouveau périmètre urbain. 

La médiathèque conservera ce fonds d'archives, notamment de très nombreuses photos, concernant la Céramique et le passé industriel d'Ecuelles.

De l’artisanat à la culture

genie du lieu


L’empreinte patrimoniale du territoire a amené la médiathèque à construire son identité autour d’un axe majeur : l’art et le paysage.

Elle proposera dans ses collections un fonds documentaire spécifique dédié à l’Impressionnisme et au paysage, en lien avec l’histoire du territoire et la vie culturelle locale : le peintre Sisley ayant vécu à Moret-sur-Loing, les impressionnistes présents dans les villages du bord de Seine, l’Ecole de Barbizon, les peintres de Grez-sur-Loing et de Bourron-Marlotte…

La médiathèque s’ouvrira sur d’autres disciplines en lien avec l’art et la littérature (danse, musique, poésie, écologie, sciences). 

Le thème du paysage sera décliné à travers un axe développement durable, environnement et un lien fort s’établira avec le parc paysager : actions culturelles, land art, lectures hors les murs, grainothèque, etc.  

De la manufacture à la médiathèque

2019 - Ouverture de la médiathèque, du pôle médical et d’un parc public
2018 - Construction des bâtiments
2017 - Création de la commune Moret-Loing-et-Orvanne. Dépollution du sol
2016 - Esquisses
2015 - Choix du maître d’œuvre (Agence DE-SO)
2014 - Fusion Moret et Ecuelles. Définition du projet
2010 - Etude d’urbanisme de la commune d’Ecuelles
1992 - Site industriel abandonné
1906 - Naissance de « La Céramique »
1895 - Fabrique de boulets combustibles en charbon et glaise (glaisière d'Ecuelles)

bibliographie

  • Intercommunalité : politique et territoire / sous la direction de Paul Boino et Xavier Desjardins.- Paris : Documentation française, 2009
  • [La] possibilité d'une ville : les cinq sens et l'architecture / Jacques Ferrier.- Paris : Arléa, 2013
  • Concevoir, réaliser et organiser une bibliothèque : mémento pratique à l'usage des élus, des responsables administratifs et des bibliothécaires / Danielle Taesch-Förste- Ed. du Cercle de la Librairie,2006