flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Journée prévention de l’illettrisme

  • Retour
  • 11-05-2012
  • Lecture jeunesse

Redonner le goût des mots pour éviter les maux : bibliothécaires, professeurs, animateurs réfléchissent ensemble.

La Problématique de l’illettrisme mobilise les professionnels

Qui fait quoi?

Journée Illettrisme 8mars2012 (13).jpg

Le 8 mars 2012, nous étions plus de 140 professionnels à nous retrouver autour de la problématique de l’illettrisme à l’IUfm de Melun, preuve que le sujet passionne ou inquiète. Nous savions, avant même de commencer, que nous ne repartirions pas avec des recettes miracles. Toutefois, nous voulions savoir ce qui se cache derrière ce mot, ce que font certains pour prévenir l'illettrisme, et quelles questions ils se posent. Peut-être sommes-nous repartis avec l’envie d’essayer de construire avec d’autres, sur un même territoire, des actions de lecture. En tous cas, les différents intervenants ont démontré l’intérêt d’une complémentarité des approches et d’une écoute de l’autre avant de faire pour, ou à la place, au risque de la stigmatisation et de l’inefficacité.

Retour au menu

Lire ou découvrir les interventions de la journée


Journée contre l'illettrisme

Le but de la matinée fut à la fois de redéfinir la notion d'illettrisme, de préciser les missions de l'Education Nationale, de la Lecture publique et de l'Education populaire en matière de prévention de l'illettrisme et de comprendre ce qui aide à devenir et rester lecteur tout au long de la vie. L'après-midi était placée sous le signe des expériences. De nombreux intervenants ont eu la gentillesse de transmettre leur exposé ou la trame de celui-ci. Vous pouvez ainsi reprendre le fil de leur pensée en les découvrant ci-dessous.

Devenir lecteur tout au long de la vie

    9h30 : L'illettrisme n'est pas là où vous croyez !

    La Notion d’illettrisme (lutte et prévention) et ses conséquences pour les différents âges de la vie. Intervention d’Eric NEDELEC, chargé de mission national prévention, partenariats éducatifs et formation des adultes à l'ANLCI (4 Mo) (Agence Nationale de lutte contre l’illettrisme).

    10h00 : Quelles sont les missions de l’école, de la lecture publique, des acteurs du champ social en matière d’illettrisme ?

    Description des missions et problématisation de leurs applications. Interventions de Dominique Roure , IA-IPR EVS, deMaïre Dubreuil , conseillère d’éducation populaire et de jeunesse à la Direction départementale de la cohésion sociale de Seine-et-Marne), de Martine Jan , directrice de la Médiathèque départementale de Seine-et-Marne

    11h00 : Qu’est-ce qu’un lecteur et comment devient-on lecteur ?

    Par Yvanne Chenouf , membre de l’Association Française pour la Lecture .

    11h30 : Filles et garçons pas égaux : peut-on sauver les garçons ?

    Comment aider les adolescents à s’inscrire dans la lecture et dans la quête d’un universel narratif ? Par Benoît Virole , psychanalyste, auteur de « L’Enchantement d’Harry Potter ou la psychologie de l’enfant nouveau », « Du bon usage des jeux vidéos ».

    Retour au menu

Cinq ateliers pour cinq pistes de réflexion

    N°1 : Accompagner de jeunes lecteurs vulnérables ou précaires

    Avec un membre de l’association « Quand les livres relient » et Isabelle Ducos-Filippi, professeur de lettres et professeur-ressource au Centre de ressources départemental sur les troubles spécifiques des apprentissages du second degré.

    N°2 : Bibliothèques, CDI et illettrisme : des questions posées aux actions réalisées, un trio à construire

    Avec Annick Guinery, bibliothécaire à Choisy-le-Roi etChantal Walaszezy , professeur-documentaliste du collège Vasco de Gama de Saint-Pierre-lès-Nemours.

    N°3 : Du texte couché au texte debout

    Comment des lecteurs fragiles peuvent investir le texte de théâtre et entrer en lecture ou quand l’expérimentation de la lecture à voix haute développe le désir de lire avec Claire Rannou, déléguée nationale de l’ANRAT, L’Association nationale de Recherche et d’Action théâtrale.

    N°4 : Outiller nos pratiques

    Pour prévenir et lutter contre l’illettrisme sur un territoire : méthode, analyse, étude de cas pour élaborer des partenariats pertinents avec Eric Nédélec et Frédéric Blachier de l’ANLCI etAnnette Breilloux , Inspectrice de l’Education nationale, coordinatrice du plan prévention de l’illettrisme 1er degré.

    N°5 : Actions culturelles et responsabilité sociale

    Donner des clés de lecture à ceux qui n’en n’ont pas le désir : avec la sociologue Martine Burgos.

    16h00 : Synthèses et perspectives IA / CG77

    Aperçu du compte-rendu des assises de la réussite éducative et du collège 21ème siècle

    16h30 : Une maison d’édition pour la jeunesse dit le lien vital entre lecture, éducation, liberté et démocratie ?

    Par Nathalie Brisac , de l’Ecole des loisirs, suite à la parution du livret manifeste « Lire est le propre de l’homme ».

    Retour au menu

Voir aussi

Sur ce site

Sur le catalogue

Sur Internet


télécharger