flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Fin du suspense pour cette troisième édition

  • Retour
  • 18-05-2020
  • Suspense en Seine-et-Marne

Le 17 mai : 6 lauréats proclamés pour le concours d'écriture de la nouvelle policière.

Un étrange concours

Jean-Hugues Oppel

Malgré la Covid 19 et le télétravail confiné, nous avons, grâce à la mobilisation des jurés et la motivation sans faille du parrain, l’auteur Jean-Hugues Oppel, maintenu la date du 17 mai et proclamé les résultats en ligne sur le site du Département. A retrouver aussi sur Facebook en vidéo : ici.

Voici les six nouvelles lauréates :

  • LES LÉGUMES DE MONSIEUR JEAN, d'Elisabeth Barthélémy, 1er prix dans la catégorie des plus de 15 ans
  • ET APRÈS, PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT, de Laurence Congy, 2e prix dans la catégorie des plus de 15 ans
  • FACE CACHÉE, de Léo Bourdoncle, 1er prix dans la catégorie collégiens, 4e/3e
  • L’ART DU CRIME, de Vincente Adrien, 2e prix dans la catégorie collégiens, 4e/3e
  • VENGEANCE AU CHÂTEAU, d'Ambre Claassen, 1er prix dans la catégorie collégiens, 6e/5e
  • L’OS MENT, de Chloé Vavon, 2e prix dans la catégorie collégiens, 6e/5e

Retrouvez les textes des nouvelles : ici.

Ecrire c’est lire et lire c’est écrire

83 participants

Nous avons reçu :
13 nouvelles dans la catégorie 6e /5e,
35 nouvelles dans la catégorie 4e /3e,
35 dans la catégorie + de 15 ans

Nous remercions vivement l’ensemble des participants : il n’est pas facile de se lancer dans l’écriture, de finaliser une nouvelle et de participer à un concours. Chacun recevra, au courant de l’été, un livre de Jean-Hugues Oppel et un livret avec les nouvelles lauréates imprimées.

N’ayant pas pu nous rassembler pour fêter dignement la fin de ce suspense, nous prévoyons d’accueillir en septembre, en comité restreint, les lauréats en présence des jurés pour remettre les lots et permettre un échange avec Jean-Hugues Oppel.

Nous regrettons beaucoup de n’avoir pas pu donner toute l’ampleur et la convivialité que nous aimons accorder à ce moment de remise des prix. Nous aurons manqué : la présence du parrain aux côtés de la présidente du concours, la conseillère départementale Cathy Bissonnier, le moment de dédicace, le buffet partagé, la visite d’un lieu étonnant du patrimoine seine-et-marnais, autant d’instants qui permettent de mieux se connaître et d’avoir envie de lire autrement. Nous espérons que le livret imprimé par le Département comme les livres de Jean-Hugues Oppel vous permettront de poursuivre l’aventure aux côtés de la Médiathèque départementale.

« L'une des découvertes dans les jardins du château de Champs-sur-Marne devait être étrange pour le concours de nouvelles, mais que dire alors du concours lui-même, au final présidé, délibéré et récompensé en confinement ? Eh bien, comme il s'agissait d'écrire du Suspense, du Polar et du Noir, on ne peut pas dire que l'on a été dépaysé ! J'avoue cela dit avoir eu un peu peur de pouvoir établir le palmarès sans pouvoir échanger et débattre de vive voix, mais il n'en fut rien (ou presque) ; je dirais que cela est dû à la qualité des textes qui ont su réunir les différents jurys autour de quelques titres qui emportaient leurs suffrages... en ordre dispersé quand même parfois, à une unanimité près ! Alors grâces soient rendues ici aux participants des deux sexes et de tous âges, bien sûr, mais tout spécialement aux jurys confinés et donc bien solitaires dans les affres de la réflexion numérique. Quoique friand des échanges verbaux, de préférence enthousiastes, passionnés, voire enflammés, l'écrivain que je suis n'a pas vu d'un trop mauvais œil le fait de devoir échanger par écrit... Nous sommes restés dans le pouvoir de mots, non ? » Jean-Hugues Opel