flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Fête du cinéma d'animation 2019 : formation

  • Retour
  • 04-06-2019
  • Cinéma d'animation

Retour sur deux jours de formation, tremplin pour la fête du cinéma d'animation 2019

Deux journées riches en animation !

AFCA


La Médiathèque départementale poursuit son cycle autour du cinéma d’animation inauguré en 2018 avec cette formation des 11 et 12 avril 2019, toujours organisée en partenariat avec l’AFCA. Les ateliers et les rencontres proposés lors de ces deux journées permettront aux participants de mettre en place des actions culturelles dans leurs structures pendant la fête du cinéma d’animation en octobre 2019.

Atelier « Bruitage », par Jean-Carl Feldis

Jean carle Feldis

Jean-Carl Feldis

Jean-Carl Feldis est musicien, compositeur, bruiteur et ingénieur du son. Il anime des ateliers bruitage tout public dans toute la France et propose également des ciné-concerts destinés au jeune public.

Cet atelier a permis de découvrir les différentes familles de son (musique, voix, ambiance et bruitage) et de les expérimenter à travers des exercices de mise en voix d’un personnage ou de bruitage (pluie torrentielle, chant des cigales par exemple). Ces mises en pratique ludiques montrent comment le son prend vie et peut s’inventer à l’infini grâce au savoir-faire technique de l’intervenant et à sa valise pleine d’objets du quotidien savamment détournés.

Différentes bande-son de films d’animation ont ainsi pu être recréées pendant cet atelier :

Atelier « S’initier à la technique du papier découpé », par l’Association Barybal

Cet atelier consacré au papier découpé a été animé par deux réalisatrices, Violaine Lecuyer et Camille Goujon, de l’Association Barybal

Il a permis de faire découvrir plusieurs formes d’animation associées à ce support. La première est celle du folioscope ou flipbook. A partir du dessin d’une douzaine de planches (12 planches = 1 seconde d’animation), le principe est ensuite de jouer sur la place des objets, leurs couleurs et leur taille, par exemple en partant d’un simple rond qui apparaît sur la page initiale et doit figurer sur la page finale. Au fil de l’exercice les questions du rythme (plus on souhaite qu’il soit ralenti et plus on fait de dessins), de la trajectoire (selon la forme de l’objet) et de la continuité entre les images se posent. L’exemple de Miraï Mizue a illustré la présentation de cette technique.

La seconde technique est celle du papier découpé. A partir de papier coloré à découper aux formes souhaitées, on crée une histoire en les prenant en photo à chaque changement de position. Là aussi le jeu d’animation se fait sur les effets de zoom avant et arrière mais aussi sur les changements de forme et sur la continuité entre des images. Le matériel utilisé est un ordinateur relié à un appareil photo reflex fixé sur un trépied mais il est possible de le réaliser avec une tablette à partir du moment où elle est fixée également.
Deux logiciels de montage peuvent être utilisés pour finaliser cette technique:

  • DragonFrame : logiciel professionnel qui permet de faire du montage en animation directe
  • KoolCapture  : logiciel gratuit qui permet de faire du stop motion

A la découverte du Studio Folimage, par Corinne Destombes

Corinne Destombes a présenté un panorama complet des activités du studio Folimage dont elle est la directrice artistique. L’occasion d’évoquer à la fois son histoire depuis sa création en 1981 mais aussi les différents formats de films produits (25 programmes jeune public, 3 longs métrages pour le cinéma, 65 courts métrages et 20 séries/spéciaux pour la télévision) ainsi que les techniques utilisées (2D traditionnelle, numérique, stop motion : papier découpé, sable, peinture, marionnettes, rotoscopie, pixillation).

Le saviez-vous ? Le nom Folimage vient du lien avec la Fédération des Œuvres Laïques.

Quelques titres phares parmi la production de Folimage :
La prophétie des grenouilles, Une vie de chat, Ma petite planète chérie, C’est bon !, Ariol, Tu mourras moins bête, Les cahiers d’Esther, Neige et les arbres magiques.

Ce studio a pour particularité de produire, fabriquer et distribuer des films d’animation avec une équipe d’artistes et de techniciens qui travaillent ensemble depuis 35 ans.

« C'est un studio de films d'animation, un centre de création image par image où presque tout est possible, un lieu magique qui s'est construit petit à petit grâce à la volonté, le talent, et l'imagination d'une centaine d'artistes et de techniciens. ».

Jacques-Rémy Girerd, fondateur du studio

Folimage défend une ligne éditoriale exigeante, sans cesse à la recherche d’univers graphiques atypiques. Il favorise également les points de vue d’auteurs et leur créativité.  Avec la résidence d'artistes depuis 2014, plus de 25 réalisateurs et réalisatrices venant du monde entier ont séjourné plusieurs mois au studio afin de fabriquer leur premier court-métrage professionnel : Mickael Dudok de Wit (Hollande), Hefang Wei (Chine), Regina Pessoa (Portugal)…
En 2018 les professionnels européens de l'animation ont décerné à Folimage le titre de Producteur européen de l'année (Cartoon Tribute, au Cartoon Forum) !

Invité d'honneur, Christophe Gautry

Christophe Gautry

Christophe Gautry

Christophe Gautry a rencontré l’équipe de Folimage en 2005 après sa formation à l’école de la Poudrière, école d'animation à Bourg-lès-Valence. Depuis, il collabore avec ce studio comme directeur des effets spéciaux sur de nombreux courts et moyens métrages notamment en stop-motion. Dernièrement il a travaillé sur le long-métrage Wardi, de Mats Grorud.

Parallèlement à cette activité, il a travaillé sur ses propres projets :

  • films expérimentaux : Vertige (2012) court-métrage expérimental coréalisé avec Mathieu Brisebras, et Graines (2015).
  • écriture de la web série de fiction Pause emploi pour studio 4 avec Caïmans prod.
  • série pour adultes : La Bête à deux dos : projet en développement avec la Clairière production.
  • série pour enfants : Galaxy camp : projet en cours de développement avec Autour de minuit.

Cette rencontre a permis d'appréhender les différentes facettes de son métier, le compositing, illustré par des extraits de films sur lesquels il a travaillé. C’était également l’occasion de découvrir ses projets en tant que réalisateur ainsi que sa philosophie de travail qui consiste à toujours essayer de nouvelles choses.

Et après la formation

Fête du cinéma


Le mois d'octobre sera placé sous le signe de l'animation en Seine-et-Marne. La Médiathèque départementale finance une quinzaine d'actions sur l'ensemble du Département, en bibliothèque ou en collège. Les structures qui ont participé à cette formation pourront proposer au choix des ateliers bruitage et papier découpé, des rencontres avec des réalisateurs ou techniciens, des masterclass avec Christophe Gautry, des projections-débat.

Programme en cours de construction, il sera disponible sur ce site.

Et pour tout savoir sur la fête du cinéma d’animation et inscrire sa programmation rendez-vous sur le site national de la fête.

Voir aussi

Sur ce site

Sur le catalogue

Sur Internet


En savoir plus

Télécharger