imprimer (nouvelle fenêtre)

Pratiques des usagers

Inutile de construire ou installer un service de lecture publique sans observer comment se comportent les lecteurs et analyser leurs demandes et leurs besoins. Alors, quelles sont les pratiques des usagers et quels services proposer dans les bibliothèques ?

Bibliothèque

Les bibliothèques ont connu des bouleversements importants : depuis le délaissement de la lecture qui s’est fait au profit d’autres «divertissements» ou pratiques culturelles, jusqu’à l’arrivée d’Internet en tant que source de renseignements réactive ou applications ludiques.
Pourtant, les années soixante-dix ont vu les bibliothèques se multiplier et évoluer. Pour beaucoup, devenues médiathèques, elles se sont ouvertes à la musique, au cinéma. Elles ont intégré Internet, et certaines se préparent aux abonnements numériques, à la dématérialisation des supports.

L’enquête du CREDOC réalisée à l’automne 2005 pour le Ministère de la Culture et de la Communication a conclu : «De 1989 à 2005, la part de la population allant dans les bibliothèques est passée de 23 à 43%».

Tout va bien dans le meilleur des mondes ? Pourquoi pas… à condition de bien analyser les chiffres. Ce qu’a relevé l’enquête, en effet, c’est que le monde des bibliothèques à moins à faire à des emprunteurs - les chiffres sont en baisse sous cet aspect-là, qu’à des usagers qui butinent. Qui lisent sur place des livres (50%) et la presse (36%), restent donc plus longtemps, viennent moins en solitaires qu’accompagnés et utilisent la bibliothèque pour 20% comme lieu de spectacle, de lecture, de débat, d’exposition.

Le fonctionnement de l’existant et bien sûr la construction de nouveaux établissements doivent être reconsidérés à l’aune de cet enseignement. Finis les espaces débordant de collections, quelque variées fussent-elles. L’offre se fait plus rare donc mieux choisie, diversifiée toujours, mais au milieu d’espaces aérés, chaises et fauteuils mis à la disposition du public, et là le lecteur y trouve sa place.

Les pays anglo-saxons et d’Europe du Nord sont engagés, déjà depuis plusieurs années, dans cette direction. Au cœur de l’activité économique et commerciale des quartiers, les médiathèques veillent à adapter leurs services aux attentes et pratiques actuelles des usagers. Les Idea Stores à Londres, ouverts 7 jours sur 7, allient ainsi services de bibliothèques, d’étude et d’information. Et la nouvelle bibliothèque Entresse, construite au sein d’un centre commercial de la banlieue d’Helsinki, est conçue avant tout comme un lieu de socialisation.

Voir aussi

Sur ce site

Sur Internet

Bibliographie

  • Culture numérique. Nouveaux espaces de création et d'expression adolescentes. Lecture Jeune , n°113, mars 2010.
  • GIRARD Hélène. Les nouveaux usages bousculent les traditions. La Gazette des communes, 15 juin 2009, n° 1986.
  • DONNAT Olivier. Les pratiques culturelles des français à l'ère du numérique. Enquête 2008. Paris, La Découverte, Ministère de la culture et de la communication, 2009.
  • POISSENOT Claude.
    La nouvelle bibliothèque. Contribution pour la bibliothèque de demain.
    Voiron, Territorial Editions, 2009.
  • MARESCA Bruno.
    Les bibliothèques municipales en France après le tournant Internet. Attractivité, fréquentation et devenir
    Bibliothèque Publique d’Information, 2007.
  • POISSENOT Claude, RANJARD Sophie.
    Usages des bibliothèques. Approche sociologue et méthodologique d’enquête.
    Presses de l’Enssib, 2005.
  • BERTRAND Anne-Marie, BURGOS Martine, POISSENOT Claude, PRIVAT Jean-Marie. Les bibliothèques municipales et leurs publics. Pratiques ordinaires de la culture. Paris, Bibliothèque publique d'information, 2001.