imprimer (nouvelle fenêtre)

Philippe Chapelle

Illustration, bande dessinée.



© Clara Billat

La vie

Né en 1960 à Bruxelles. Bac littéraire en 1978. Etudes Arts Graphiques Ecole Duperré Paris (1981-1983). Dessinateur « roughman » salarié en agence de publicité jusqu’en 1989.

Depuis lors, travaille en tant qu’auteur de livres (illustration et occasionnellement scénariste) dans le domaine de la bande dessinée principalement, mais aussi pour la presse, l’édition jeunesse, le scolaire, la communication d’entreprise, etc. Auteur principal de sept ouvrages BD (un huitième en préparation), participation à une quinzaine d’autres ouvrages collectifs. A animé de nombreux ateliers BD pour enfants et adolescents et effectué des interventions autour de la bande dessinée et de la narration en image dans le cadre de médiathèques, ou d’établissements scolaires.

Passionné par « l’art de raconter des histoires », que cela passe par l’écrit, le spectacle vivant (pratique le théâtre en amateur), ou l’image (illustration, bande dessinée, cinéma), voire le récit radiophonique.

Extrait

Les réunions du comité directeur des M.U.R. se succèdent. Elles donnent parfois lieu à d’âpres discussions entre ces hommes qui sont tous traqués et vivent sur les nerfs.

Henri Frenay (alias Charvet) : Ces partis politiques se sont DISCREDITES avant la guerre, vous le savez aussi bien que nous, Max ! Et vous voudriez que leurs représentants siègent parmi nous ?? JE M’Y OPPOSE FORMELLEMENT !

Jean Moulin (alias Max) : Je vous répète, Charvet, que c’est la volonté de de Gaulle lui-même.

Henri Frenay : Dans ces conditions, je refuse de faire partie de votre « Conseil National de la
Résistance » !

Jean Moulin : Personne ne vous y oblige.

Henri Frenay : Il y a un autre point de désaccord grave entre nous : la question des maquis. Nous considérons, à «Combat», que vous commettez une grave erreur en concentrant autant d’hommes dans le Vercors. La force d’un maquis, c’est d’être constitué de petits groupes, très mobiles, insaisissables, menant une guerre d’escarmouches. Et vous avez fait du Vercors une véritable armée, beaucoup trop lourde à manœuvrer, et par là-même, extrêmement vulnérable.

Extrait de « Armée Secrète » Le Téméraire 1997 (dialogue page 23).


En quelques livres

  • Armée secrète, Le Téméraire 1997, 46 planches, scénario et dessin Chapelle.
  • La cité de l'éternel retour, Albin Michel 2005, scénario Marniquet, dessin Chapelle.
  • Les morsures du désert, Albin Michel 2006, scénario Marniquet, dessin Chapelle.
  • Le temple de l'épouvante, Desinge et Hugo 2009, Scénario Marniquet-Chanoinat, dessin Chapelle.
  • Panique sur le Mékong, Desinge et Hugo et Cie 2010, Scénario Marniquet-Chanoinat-Chapelle, dessin Chapelle.
  • Les gardiens du gouffre, Art & BD 2014, scénario Vanderhaeghe, dessin Chapelle.
  • Les gardiens du diable, Art & BD 2015, scénario Vanderhaeghe, dessin Chapelle.
  • L'oiseau blanc, Tome 1, Éditions Paquet, scénario Bresson, dessin Chapelle.

Propositions d'interventions

Conférences sur la narration par l’image, le récit illustré à travers les âges. Ateliers bande dessinée, cycles courts (2-3 séances d’une heure trente) ou longs (au trimestre, à l’année) avec réalisation, soit de récits individuels dessinés sur support papier, soit de récits collectifs réalisés en montage vidéo, en semi-animation (diaporama amélioré, par exemple).
Exemple en vidéo : http://videosdessinsenfants.blogspot.fr/

Voir aussi

Sur Internet