imprimer (nouvelle fenêtre)

Marie Le Gall

Roman.

Marie Le Gall
© Olivier Pasquiers

La vie

Née en 1955 à Brest, Marie Le Gall est professeur de lettres à Fontainebleau. La peine du Menuisier est son premier roman.

Extrait

Chacun de nous naît au moins deux fois. Le jour de l’accouchement de sa mère et celui de son premier souvenir.
Je suis née à quatre ans dans un face-à-face foudroyant avec la mort. Rescapée, je ne sais comment.

*

Le voisin Michel avait laissé tomber son frère.
Denis était blanc, vêtu de blanc, sur un lit blanc.

Le lendemain de cette terrible journée, je descendis la route qui conduisait à la grève, une route étroite et grise, bordée de talus hauts comme des murailles d’où jaillissaient les fougères et les digitales. Après l’école Saint-Yves sur la gauche, il y avait une ferme, puis plus rien. Seulement les champs, à perte de vue. Je tenais la manche de grand-mère Mélie tandis qu’elle avançait, s’appuyant sur sa canne en ébène à pommeau d’argent ciselé. Elle marchait lentement, toute à ses prières. Près de la ferme, je jetai un regard au bouvreuil dans la petite cage au-dessus de la porte. Il était silencieux. C’était l’été, le soleil caressait la campagne, l’air était chaud, léger, tout vibrant d’insectes minuscules. Nous nous sommes arrêtés devant la grande maison neuve, la dernière à droite, le long du chemin creux qui menait au moulin de Parlavan. C’était là. Grand-mère Mélie serrait ma main à présent, un peu fort, juste avant d’entrer sans frapper – la porte était ouverte. Nous traversâmes le couloir recouvert de mosaïques, la chambre était à gauche.

La peine du Menuisier, Éditions Phébus, 2009.

Les livres

  • La peine du Menuisier, Éditions Phébus, 2009, Livre de Poche, 2011.
  • Roman. Au bord des grèves, Éditions Phébus, 2014. Roman.
  • Mon étrange sœur, Éditions Grasset, février 2016. Roman.

Propositions d'interventions

Lectures rencontres, conférences, lectures publiques.