imprimer (nouvelle fenêtre)

Corinne Atlan

Roman, essai.
Traduction du japonais et du népalais.

Portrait noir et blanc de Corinne ATLAN
© Olivier Pasquiers

La vie

Après une licence de japonais à 20 ans à l'Institut des Langues et Civilisations Orientales, Corinne Atlan a enseigné le français pendant 15 ans au Japon et au Népal.

Depuis 1990, elle a traduit une quarantaine de romans japonais, dont le prix Fémina étranger 1999 ( Le Bouddha blanc, H.Tsuji) et de nombreuses œuvres de Haruki Murakami, travail qui lui vaut en 2003 le prix Konishi de la traduction franco-japonaise. Invitée en résidence à la Villa Kujoyama (« Villa Médicis » de Kyoto) en 2003, elle y rédige son premier roman, Le Monastère de l’aube, fiction historique se déroulant au Japon et dans l’Himalaya (Albin Michel, 2006) réédité chez Picquier Poche en mars 2012.

Elle a également publié chez Gallimard, avec Zéno Bianu, deux anthologies de poésie ( Haiku - Anthologie du poème court japonais, 2002, et Haiku du XXe siècle, 2007), ainsi que Haikus du Temps présent, de Madoka Mayuzumi, chez Philippe Picquier. Elle a obtenu le prix Zoom Japon 2012 pour la traduction du roman La prière d'Audubon d'Isaka Kotaro (éd. Picquier).

Extrait

Il n'existe aucune différence essentielle entre rêve et réalité, conscient et inconscient. On peut passer de l'un à l'autre sans heurt, dans une continuité de sensations ; dans les halls d'hôtels les plus anodins peuvent s'ouvrir des couloirs secrets, des portes dérobées menant vers l'intérieur de nos consciences. Avec Haruki Murakami, le monde prend une autre dimension. Cet « angle mort » auquel il fait allusion dans Les Chroniques de l'Oiseau à Ressort est au coeur de toute son oeuvre, et de nombre d'oeuvres japonaises : le monde n'est pas ce qu'il semble être, il ne tient qu'à nous de soulever le voile, et la littérature nous convie à le faire. Un hall d'hôtel, un claquement de talons le long d'un couloir, la grille d'une usine qui grince dans le vent : tout est source de poésie, l'instant le plus banal contient l'éternité.

Entre Deux Mondes , Édition Inventaire/Invention, 2005.

Les livres

  • Haiku, anthologie du poème court japonais, Poésie/Gallimard, 2002. En collaboration avec Zéno Bianu.
  • Entre Deux Mondes, Édition Inventaire/ Invention, 2005. Essai.
  • Le Monastère de l’aube, Edition Albin Michel, 2006. Roman.

Romans traduits du japonais (liste sélective) :
  • Haruki Murakami, La fin des temps , Seuil, 1992.
  • Ryû Murakami, Les bébés de la consigne automatique , Philippe Picquier, 1996.
  • Yasushi Inoue, Paroi de glace, Stock, 1998.
  • Hitonari Tsuji, Le Bouddha Blanc , Mercure de France, 1999.
  • Jiro Asada, Le roman de la Cité Interdite , 2000.
  • Fumiko Hayashi, Nuages Flottants , Le Rocher, 2005.
  • Haruki Murakami, Kafka sur le rivage , Belfond, 2006.
  • Hirano Keiichirô, La dernière Métamorphose , Philippe Picquier, 2007.

Roman traduit du népalais :
  • Parijat, La fleur bleue du jacaranda, Stock, 1998.

Propositions d'interventions

Fréquemment sollicitée au Japon pour des conférences sur la littérature japonaise et la traduction dans des universités ou des Instituts et Alliances Françaises (Tokyo, Kyoto, Nagoya, Sapporo), Corinne Atlan intervient aussi régulièrement en France sur ce thème dans des bibliothèques, médiathèques, lycées. Elle organise également des ateliers «haïku» dans des écoles, des bibliothèques ou dans le cadre d’évènements culturels ou littéraires.

COORDONNéES

5 rue de Seine
77810 Thomery

01 60 96 48 20

corinne.atlan@free.fr