flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

De l’arabe vers le français : voyager d’une langue à l’autre

La Médiathèque départementale poursuit sa réflexion autour des langues, des cultures et du bilinguisme.

Contexte

« Qui suis-je ?
C’est une question que les autres posent.
Moi, je suis ma langue
»
Mahmoud Darwich, poète

La langue est constitutive de notre humanité. Chaque individu est ancré dans une langue, dite maternelle, et peut au cours de sa vie et des circonstances, être amené à migrer dans une autre langue.

La bibliothèque est un espace de rencontre idéal pour mettre les langues et les cultures en dialogue. Nous avons choisi de valoriser la langue arabe et de la mettre en lien avec la langue française, car ces deux langues ont une histoire en commun.

L’art, la culture, la poésie, la musique sont des fenêtres ouvertes sur le monde, la mémoire collective et l’altérité.

En ces temps d’obscurantisme, travailler autour de la valorisation des langues s’inscrit pleinement dans une perspective d’éducation citoyenne.

Objectifs

Date & horaires

Jeudi 3 novembre 2016

9h-17h
Déjeuner libre

Lieu

Parc culturel de Rentilly
1 rue de l'Etang

77600 Bussy-Saint-Martin

  • Sensibiliser à la langue et à la culture arabes.
  • Etablir un dialogue entre langues et cultures.
  • Faire entendre des voix d’écrivains entre deux langues.
  • Raconter et faire entendre la langue et la culture liée à l’exil.
  • Inciter les bibliothèques à mettre en place des actions culturelles en partenariat (avec un centre social, la communauté arabophone, etc.).
  • Favoriser la mixité et la rencontre avec l’altérité.

Déroulé

  • 9h : Accueil
  • 9h30 - 10h45 : Traduire la réalité, d’une langue à l’autre par Slimane Benaïssa. En lien avec son expérience d'écrivain entre plusieurs langues, Slimane Benaïssa apportera un éclairage sur la spécificité de la langue arabe. Son exposé sera suivi d'une lecture bilingue (arabe/français).
  • 10h45 - 11h : Pause.
  • 11h - 12h15 : Sujet, désillusions, objet : grammaire d'un exil par Mahmoud El Hajj. Ce jeune journaliste et écrivain syrien restitue son expérience de l'exil et son rapport à la langue française.
  • 12h15 - 14h : Déjeuner libre.
  • 14h-16h : Présentation, performance et temps d’échange avec l’équipe de WINTER GUESTS, expériences d'exil. Création théâtrale d’Aurélie Ruby réalisée avec deux jeunes réfugiés syriens. Deux jeunes Syriens, réfugiés en France, interprètent leur propre rôle avec une énergie contagieuse, dans une pièce qui passe du rire aux larmes, de la bande dessinée à la danse. Un temps fort d'humanité partagée.
  • 16h-16h30 : Les bibliothèques, vecteurs de l'interculturalité et construction de projets : temps d'échange.
  • 16h30 - 16h45 : Lecture musicale bilingue.
  • 16h45 : Fin de la journée.

Intervenants

  • Slimane Benaïssa, Auteur, metteur en scène et acteur, il est né en Algérie à Guelma. Trilingue (berbère, arabe algérien, français). De formations bilingues (arabe-français), il écrit dans les deux langues, arabe algérien et français. Après 20 ans d’activité théâtrale en Algérie il s’exile en France en 1993. Le succès international de plusieurs de ses pièces (entre autres, Les fils de l’amertume et Prophètes sans Dieu font de lui l’un des plus importants dramaturges de sa génération dont les œuvres sont traduites en plusieurs langues. En 2005, il obtient à la Sorbonne le titre de docteur honoris causa de l’INALCO. (Institut National des Langues et civilisations Orientales). Slimane Benaissa est aussi romancier notamment avec La dernière nuit d’un damné, traduit en américain. Parallèlement à son parcours artistique, il mène une activité d’enseignant universitaire et de conférencier international.
  • Mahmoud El Hajj, Jeune écrivain syrien. Journaliste et poète. Réfugié en France depuis deux ans. Étudiant en Sociologie à l’Université de la Sorbonne Paris I.
  • Aurélie Ruby, comédienne et metteuse en scène, s'est formée aux lettres et à la philosophie, puis au théâtre au conservatoire de Noisiel et du Studio d’Asnières, avant d'intégrer l’École Nationale de théâtre de Limoges. Elle joue Marivaux, Maupassant, Massini, Voltaire avec Gilberte Tsaï, Anton Kouznetsov, Laurent Hatat... Elle entame une recherche autour de Dostoievski, et travaille étroitement avec les amateurs et les écoles pour une sensibilisation à l'art et à l'histoire du théâtre. En 2011, elle monte un projet avec de jeunes syriens réfugiés, Winter Guests, basé sur leurs témoignages. Sa recherche allie auteurs et témoignages, dans une démarche multiculturelle et le développement de projets internationaux.

Public

  • Bibliothécaires (salariés et bénévoles), enseignants, médiateurs culturels.

Nombre de places

  • 80

Voir aussi

Sur Internet

Contact

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter :