flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Le Bélial, rencontre avec un éditeur du futur

  • Retour
  • 19-10-2018
  • Science-fiction

Olivier Girard, éditeur, et Xavier Vernet, libraire, ont ouvert la voie pour cette première Matinale des littératures de l’imaginaire.

La SFFF (Science Fiction Fantasy Fantastique), Olivier Girard est tombé dedans quand il était petit. Une maman rôliste, un papa voyageur intergalactique, pardon, commercial international. Bercé par Stephen King, Lovecraft, Tolkien,… il publie quelques nouvelles dans des fanzines. Mais c’est vers l’édition qu’il se dirige. Autodidacte, il se forme chez Albin Michel , Interforum et la Fnac.

Le Bélial publie 15 à 20 titres par an en format original. Un axe patrimonial avec de nouvelles traductions d'auteurs classiques. Et un axe contemporain : ce qui se fait aujourd’hui comptera demain dans le domaine de la SF.

Bifrost

Bifrost

C’est avec la revue trimestrielle Bifrost qu’Olivier Girard fonde le Bélial en 1996. Dédiée à l’actualité des littératures de l’imaginaire, cette revue publie des nouvelles, des critiques, des interviews. Une initiative bienvenue qui redonne ses lettres de noblesse à ce genre qui a mauvaise presse en France. Bifrost compte 1000 abonnés et 1500 numéros diffusés en librairie. A l’origine Bifrost ne publiait que des auteurs français. Mais très vite se tourner vers les auteurs des Etats-Unis est devenu indispensable.

Science fiction ?

Votre chat s’approche de vous et vous parle. Rien d’étonnant, c’est un robot ou un chat génétiquement modifié. On est dans la Science-Fiction.

Une Heure Lumière

Une Heure Lumière

Cette collection, née en 2016 à l’occasion des 20 ans du Bélial et baptisée ainsi par Christian Lehmann, est dédiée à la « novella », format entre la nouvelle et le court roman. Une Heure Lumière dévoile des textes inédits d’auteurs français et anglo-saxons à raison de 5 à 6 titres par an.

Fantasy ?

Votre chat vous parle, normal car dans le monde où vous vivez tous les animaux parlent. C’est de la Fantasy.

Quarante-deux

Une collection de recueils de nouvelles SF classiques et contemporaines.
Deux titres à découvrir :

  • La Ménagerie de papier, Ken Liu. Ici les frontières de genre sont abolies. On passe de la Fantasy à la SF pure sans oublier la hard SF ou SF scientifique. Un fil conducteur toutefois : l’humain, le déracinement, que Ken Liu place au cœur de son œuvre.
  • Avec Axiomatique Greg Egan fait de la Hard SF philosophique, un concept très australien. Dans chaque nouvelle, Egan pointe le doigt sur ce que l’on ne voit pas. Il change ainsi notre vision du monde. 

Fantastique ?

Votre chat s’approche de vous et vous dit bonjour. Vous sautez au plafond car ce n’est pas normal. Bienvenue dans le Fantastique.

Parallaxe

Description de l'image

Parallaxe

La toute nouvelle collection du Bélial « se propose de faire dialoguer science et science-fiction sous la plume de scientifiques de haut vol… »

Publiés sous la direction de Roland Lehoucq,  La science fait son cinéma et Comment parler à un alien ? : langage et linguistique dans la science-fiction viennent de paraître. 

Les origines

En France, la SF ou proto science-fiction est apparue au 17e siècle. Puis Gustave Le Rouge, Maurice Renard, Albert Robida, Jules Verne... ont marqué le 19e siècle.

La Première Guerre mondiale a eu raison de ce genre où les auteurs abordaient la part sombre de la technologie. La SF a alors émergé aux Etats-Unis dans les années 1930-1940 à travers des textes courts. C’est après la Seconde Guerre mondiale que la SF française émerge de nouveau. René Barjavel fait partie des pionniers.

La science fiction est une littérature de l’alerte et du questionnement. Le genre doit être un repère et non une frontière. ..

Olivier Girard

Voir aussi

Sur le catalogue

Sur Internet