flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

La SF l’avait prédit, la science le réalise !

  • Retour
  • 28-11-2017
  • Science-fiction

Echappés d’un roman de SF, cerveau en pièces détachées, bébés sur mesure et véhicules intelligents sont presque à notre portée.

De la Procréation Médicalement Assistée à la Procréation Rituellement Assistée


procréation


René Frydman publie avec la collaboration de la journaliste Charlotte Rotman le manifeste des médecins et biologistes de la procréation médicale assistée, Le droit de choisir .

Dans cet essai, René Frydman, père du premier « bébé éprouvette » parle à la première personne d’expérience et explique les difficultés d’exercer en toute légalité son métier. Il affirme avec près de 200 spécialistes de la médecine procréative avoir informé et accompagné des couples ou des femmes célibataires dans leur projet à l’étranger. Il explique les raisons de ses engagements et pourquoi il faudrait changer la loi bioéthique française. Au XXIe siècle, il est important d’évoluer et de s’adapter aux nouveaux enjeux médicaux et sociétaux.

Son « plan de lutte contre l’infertilité » améliorerait le don et l'autoconservation d’ovocytes, l’analyse génétique de l’embryon, le don de sperme aux femmes célibataires ou homosexuelles. Ce livre suscite l’intérêt public et relance le débat autour de l'accès à l'aide médicale pour tous.

la servante


La planète est devenue toxique. Le taux de natalité est en chute libre et une majorité de femmes est stérile. Les rares bébés qui naissent sont dans la plupart des cas éliminés car ils ne sont pas viables. Devant cette hécatombe, la République de Gilead prend le pouvoir et ôte tous leurs droits aux femmes. Elles sont alors classées en trois catégories : épouse d’un homme de pouvoir, domestique ou Servante écarlate.

Les Servantes écarlates sont sélectionnées pour être fécondées par leur « maître » selon un rituel bien rodé.
Dans cette dystopie, la médecine est bânie, seules les lois prônées par cette société totalitaire ont pouvoir.
Defred, une Servante écarlate, raconte comment la société en est arrivée là. On est ici bien loin du désir d’enfant où la médecine reproductive permet de devenir parents.

De l'humain à l'Homme augmenté

le cerveau


Depuis les années 2000, les découvertes scientifiques sur le cerveau sont prodigieuses et contribuent aujourd'hui à décoder ses mécanismes les plus intimes. Les chercheurs sont sur le point d’expliquer les rouages de la pensée et de la mémoire.

Dans cet ouvrage Pierre-Marie Lledo, directeur du département de neuroscience à l'Institut Pasteur, propose un bilan des progrès du fonctionnement du système nerveux depuis ces quinze dernières années. Il s'interroge sur l'impact de ces avancées sur l'humain et ses enjeux dans notre société. Au XXIe, il est possible d'agir sur le cerveau grâce au développement du numérique et des nouvelles technologies.
Cette révolution ne va-t-elle pas transformer l'homme en machine ou en robot et tendre à l’immortalité ?

une rêve


Booster son cerveau, réparer ou remplacer les parties affectées. Stimuler les neurones pour favoriser l’apprentissage, agir sur la conscience, c’est presque à portée de main.
Dans L’une rêve, l’autre pas, Nancy Kress va plus loin. Rien de plus simple désormais pour les futurs parents qui peuvent ainsi déterminer la couleur des yeux, le sexe, la taille,… de l’enfant à venir.
Quant à programmer une personnalité, un degré d’intelligence, c’est un peu plus délicat. Les parents de Leisha n’hésitent pourtant pas à demander que leur futur enfant n’ait plus besoin de dormir. Economie de temps. Les apprentissages se feront en continu et de façon plus efficace, le cerveau gagnera de l’énergie avec la suppression des phases de sommeil.
Mais la société n’est pas prête à accepter ces Non-Dormeurs qui se retrouvent alors en marge. Une réflexion sur notre future société à deux vitesses où humains augmentés, améliorés, côtoieront voire domineront les humains classiques.

De l’automobile à l’auto-mobilité

mobilités



Voitures hyper connectées, bus à autonomie illimitée, trains hypersoniques, vélos solaires… les transports les plus insolites sont désormais notre quotidien.
Embarquez et découvrez ces nouveaux modes de déplacements intelligents, durables et autonomes. Comme par exemple, un téléphérique où on ne l’attend pas : souvent associé au relief montagneux, il se développe dans les villes comme à Brest.

Exit le GSP sous sa forme actuelle : grâce à « un véhicule intelligent » équipé d’une caméra, de capteurs, de lasers, le conducteur sera informé en temps réel et n’aura plus qu’à se laisser guider.

A découvrir aussi :
Teslas Model S : l’ampère contre-attaque La berline familiale électrique, autonome et performante. Inventée par Elon Musk, chef d’entreprise visionnaire.

blade


Oublions les androïdes contre lesquels se battent les « Blade Runner » pour nous intéresser au Spinner, la fameuse voiture volante que l’on croise dans les deux films. Ce véhicule futuriste peut, en plus du mode terrestre, décoller horizontalement ou verticalement. Il a été inventé pour les besoins du premier film réalisé par Ridley Scott.

Quant au Spinner du « Blade Runner 2049 » de Denis Villeneuve, on le voit seulement évoluer dans les airs. Le réalisateur s’est-il fait plaisir en conservant ce véhicule mythique qui évolue sous la pluie, essuie-glaces en marche, comme une bonne vieille « bagnole » pas du tout écolo ?

Le Spinner reste de la fiction. On est loin des « Mobilités du futur ». Pourtant ce rêve pourrait devenir réalité avec le projet de taxi volant d’Uber et de la Nasa.

Voir aussi


Sur le catalogue


Sur Internet