flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Jeunesse, quoi de neuf 2019 ?

  • Retour
  • 21-06-2019
  • Rencontres et formations

Des clés pour mieux connaître l'actualité éditoriale et l'accueil des publics DYS en bibliothèque

Coorganisée par l’association BIB77 et la Médiathèque Départementale de Seine-et-Marne, cette journée porte à la fois sur un aspect de la production éditoriale récente et sur les enjeux de la médiation jeunesse.

Cette année, "Jeunesse Quoi de Neuf" a porté son regard critique sur l’actualité documentaire. Quels titres de la production récente sont à mettre en avant ? 
L’après-midi était consacré aux publics Dys. Quel accueil, quelles collections, quelles actions à mettre en place pour les enfants souffrant de troubles DYS ?

Les documentaires pour la jeunesse

Spécialiste de la veille documentaire pour Lecture Jeunesse, Morgane Vasta a animé la matinée et proposé un large panorama de livres d’informations pour la jeunesse.

Avec humour et brio, elle a présenté sa sélection commentée des titres les plus remarquables de l’année écoulée. Entourée d’une cinquantaine de livres colorés sur la scène de l’amphithéâtre de Val d’Europe, elle a contextualisé l’actualité de l’édition, soutenu certains auteurs et éditions, et partagé ses coups de cœurs. 
Elle a permis de mettre en avant un secteur de l'édition extrêmement riche et créatif, qui ne cesse de se réinventer. Aujourd'hui, des documentaires d'auteur cassent les codes, appliquent les principes de la sérendipité en permettant de faire des découvertes inattendues heureuses, et mettent de plus en plus en avant des thématiques transversales. 
Il y a une grande diversité à défendre, à nous bibliothécaires de jouer !

Telle une flore sauvage et fertile, la production de documentaires pour la jeunesse a poussé entre nos pieds, jusque dans les étagères de nouveautés, au point d’en déborder allègrement. Avec mes sécateurs et mon arrosoir, submergée de couleurs et d’odeurs, j’ai dû faire de cette forêt de livres, un petit jardin.

Morgane Vasta, www.epigrammecollegram.com

La sélection commentée de Morgane Vasta

Les documentaires pour la jeunesse couvrent aujourd’hui les sujets les plus larges possibles, de manières fort différentes.  On en a profité pour nous interroger sur les différentes manières de naviguer vers les savoirs et pour réviser nos critères d’acquisition. Voici quelques titres et tendances à retenir :


Guillaume Duprat a illustré des titres pour adultes au Seuil avec Leila Haddad, des articles pour Sciences et Vie, ainsi que plusieurs ouvrages pour la jeunesse, dont le superbe Livre des Terres imaginées. Sa dernière création bénéficie des conseils scientifiques de Jean-Philippe Uzan, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique. 
Fort bien vulgarisé, le documentaire aborde notamment les théories contemporaines et les modélisations futuristes de l’univers. 

Les documentaires d’Histoire avec un grand H s’offrent de nouvelles approches aux éditions Gulf Stream. Le 21e siècle est marqué par une hybridité croissante des supports, des publics… et des champs scientifiques entre eux. Après l’excellent Quand le foot raconte l’histoire, Sylvie Baussier et Clémence Dupont mettent en scène l’histoire des hommes, à l’aune des événements naturels qui l’ont un jour perturbée (et qui la perturberont sans aucun doute dans les années à venir – d’ailleurs deux chapitres y sont consacrés). 
Des repères chronologiques et géographiques accompagnent chaque double-page centrée sur un événement : comment l’éruption d’un volcan indonésien a par exemple changé le destin de Napoléon à Waterloo. .

À partir de l’analyse de 20 photographies réalisées par des artistes d’hier et d’aujourd’hui, Henry Carroll – l’auteur du passionnant doc adulte Le livre qu’il vous faut pour réussir vos photos - propose 20 « missions » à réaliser pour initier les jeunes à la photographie artistique ; je cite : « Prendre une photo au ras du sol, détourner l’attention de son sujet, réaliser une série… autant de pistes à explorer, avec un appareil photo ou un smartphone» .

L'accueil des publics DYS en bibliothèque


L’après-midi, une table ronde a réuni trois intervenantes : Karine Tettamanti, orthophoniste à l’hôpital de Nemours au service de psychiatrie infanto-juvénile, Béatrice Profit, responsable du Pôle jeunesse du réseau des Médiathèques de Val d’Europe Agglomération et Nathalie Mansuy-Todeschini, responsable de la médiation jeunesse de la Médiathèque Départementale.  

Karine Tettamanti a exposé les troubles de la dyslexie et les difficultés de lecture qui en découlent. Avec des cas concrets, elle a démontré toute leur complexité. Elle a également mis l’accent sur l’importance de (re)trouver le plaisir de la lecture pour ces enfants (lecture à voix haute, éditions adaptées, etc.). Elle a partagé son expérience de travail avec les bibliothécaires de Nemours et de la Médiathèque départementale.

Béatrice Profit nous a ensuite raconté  que la demande des parents d’enfants atteints de troubles DYS était à l’origine du lancement de ce fonds dans sa médiathèque. 

Béatrice et son équipe ont fait un énorme travail de veille éditoriale sur les éditions spécialisées de qualité et une recherche dans leur fonds des livres pouvant convenir à la lecture DYS. Plusieurs bibliographies ont ainsi été créées partageant ce travail considérable. Béatrice a également exprimé les interrogations de l’équipe sur l’accessibilité de ces documents : quel classement ? quelle cote ? quelle signalétique ? Suite à cette journée professionnelle, Béatrice Profit et le responsable des collections ont décidé d’utiliser la cote : DYS LF (pour Lire Facilement) pour ces documents adaptés.    

Nathalie Mansuy-Todeschini a conclu cette table ronde avec un plaidoyer pour la littérature jeunesse, rappelant à quel point les grandes œuvres, les grands auteurs, nourrissent notre construction et notre humanité profonde. Tout faire pour que les publics en difficulté de lecture puissent y accéder est une mission essentielle des bibliothécaires. L'intérêt grandissant dans notre profession pour ces problématiques permet d'initier des discussions, des partages d'expériences, des questionnements et nous engage sur la voie de l'expérimentation.

Article co-écrit par Bib77 et la Médiathèque Départementale.

Voir aussi

Sur ce site

Sur le catalogue

Autour de la dyslexie :

Pour aller plus loin

Les critiques complètes de Morgane Vasta