imprimer (nouvelle fenêtre)

Accessibilité des sites web

Par Sophie Massieu-Guitoune, responsable des sites Internet, Conseil général de Seine-et-Marne.

Volonté et pragmatisme

Contexte réglementaire

Vign_Informatique.jpg

Le décret d’application du 14 mai 2009 créant un référentiel d'accessibilité des services de communication publique en ligne précise que toutes les administrations doivent rendre, avant 2012, leurs supports de communication accessibles à tous.

Si l’accessibilité aux déficients visuels est la plus fréquemment évoquée pour les sites web, il convient de ne pas se limiter à ce handicap. En effet, en tant que service public, les médiathèques doivent être ouvertes à tous et donc accessibles à toutes personnes en situation de handicap quel qu’il soit.

Principes de base

Pour l’accessibilité des sites web, le pragmatisme doit être priorisé. Les principes de base à recommander sont ainsi :

  • des images légendées
  • une fonction agrandisseur de texte
  • des liens limités sur la page d’accueil car ils rendent le repérage complexe.

D’autres dispositifs peuvent aussi être proposés mais ils sont souvent plus onéreux :

  • audio-description des vidéos (pour déficient visuel) : description entre séquences et indication de qui parle
  • sous-titres pour les vidéos (pour déficient auditif).

Faire appel à une agence ?

Les collectivités sont fréquemment contactées par des agences qui connaissent un essor important ces dernières années en raison notamment de l’obligation légale pour une collectivité de rendre son site accessible avant 2012. Pour penser un site accessible, il n’est pas toujours nécessaire de faire appel à une agence. La volonté d’un service et le bon sens peuvent suffire comme le témoigne l’exemple seine-et-marnais suivant.

Le Conseil général de Seine-et-Marne est engagé dans une politique de développement des services numériques ; il a souhaité proposer un logiciel de gestion de contenu aux petites communes. La DIE (direction de l’innovation et de l’e-administration) a ainsi développé un logiciel libre : sematic auquel peuvent avoir recours les collectivités de seine-et-marne pour créer leur site. Le logiciel offre toutes les caractéristiques d’une accessibilité réussie. Trois communes ont déjà initié cette démarche.

Les labels

Les labels en matière d’accessibilité des sites sont nombreux et les critères complexes pour les obtenir. Décrocher un label s’est en fait principalement un moyen de communication pour la collectivité. Un site peut tout à fait ne pas être labellisé et être parfaitement accessible.

La question du double site

Il est recommandé de privilégier un site accessible à tous dès le départ et d’éviter la création d’un site particulier pour publics handicapés afin de limiter la discrimination.

Et ensuite ?

Il est essentiel de penser l’accessibilité de façon globale. Après avoir communiqué en direction du public via un site accessible, il convient de penser l’accès au bâtiment et aux services.

Voir aussi

Sur ce site

Sur Internet