flux rss imprimer (nouvelle fenêtre)

Acteurs et impacts du numérique

Le numérique et vous.

Et si on parlait des Hackers ?
Avez-vous vu la série et testé l’application du même nom « Mr Robot » ? Génialissime ! Elle nous a donné envie de savoir quels titres nous pourrions trouver sur ce phénomène très présent et à l’éthique parfois peu connue. Bonne lecture et ne reproduisez pas cela chez vous !
Et toujours en lien avec l’actualité : retrouvez aussi les impacts du numérique et comment protéger vos données.

Anonymous : hacker, activiste, faussaire, mouchard, lanceur d'alerte / Gabriella Coleman. Lux éditions, 2016.

Rien de tel que l’immersion étonnante de l’auteur dans le groupe des Anonymous pour en savoir plus sur ce collectif de hackers. Gabriella Coleman va pendant 10 ans suivre et témoigner de leur évolution : du trolling à la sensibilité militante. Comment ? En échangeant par chat, en nouant des liens, en rendant visite aux « anon » (membre d’Anonymous) arrêtés.

Vous découvrirez ainsi leurs engagements, leur environnement, leur vocabulaire ou encore leur humour noir (Lulz). L’éthique du hacking et l’enjeu de la protection des données sont également abordés de manière plus générale.

« Cette étude sur Anonymous est indubitablement la plus complète et la plus rigoureuse existant à ce jour ». Lux éditions

Anonymous est « l’invité turbulent aux funérailles de la liberté et de la vie privée en ligne ». Gabriella Coleman

FabLabs, etc. : les nouveaux lieux de fabrication numérique / Camille Bosqué, Ophelia Noor, Laurent Ricard. Eyrolles, 2015.

Vous entendez parler des FabLabs mais n’en avez pas encore fréquenté ; vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement de ces nouveaux espaces communautaires de fabrication numérique. Faites confiance à cet ouvrage, très complet, rédigé par trois spécialistes : co-fondateur de plusieurs FabLabs en France, journaliste et chercheur.

Y est redonné le contexte : le mouvement mondial des makers, ces faiseurs, bidouilleurs adeptes du Do It Yourself. Sont décrits également les préceptes qui régissent ces tiers lieux : la connaissance par l’apprentissage, le partage des savoirs, l’autonomie des usagers. En effet, le modèle collaboratif qu’ils véhiculent est porté par l’importance accordée à l’intelligence collective et par la conviction que les technologies émancipent l’individu.
Plus qu’une culture, c’est une vision politique qui anime ces espaces souhaitant se désengager des logiques industrielles et défendant la notion de bien commun.

Après ces apports théoriques, expliqués simplement et donc très accessibles, des exemples de FabLabs français sont présentés permettant d’appréhender les diverses modalités de mise en œuvre de ces valeurs de libre partage des savoirs et savoirs faire. Suivez ainsi ces communautés apprenantes et créatives révélatrices des évolutions actuelles de notre société.  


Tous digitalisés : et si votre futur avait commencé sans vous ? / Manuel Diaz. Dunod, 2015.

Le numérique, omniprésent, continue de prendre de l’ampleur. Curieux ou au contraire allergique ? Retrouvez un panorama des innovations digitales déjà en cours et de leurs impacts dans tous les domaines liés à notre quotidien.

Des perspectives concrètes sont expliquées pour : la santé, les transports, la consommation, les loisirs, l’entreprise, la formation, la ville « intelligente », les machines, la mémoire numérique des défunts.
La principale question en suspens :
« Dans combien de temps auront-elles lieu ? »  Et là encore l’auteur nous donne une petite idée !

Il est intéressant d’avoir les références et le point de vue d’un entrepreneur spécialisé dans la communication digitale. Sa conclusion ? Ces nombreux changements sont sources d’opportunité à condition d’y prendre part.

#100idées pour une France numérique / sous la direction de Luc Bretones. Editions Diateino, 2016.

Bibliovox

À six mois de l'élection présidentielle le think tank G9 + publie un ouvrage qui rassemble 100 propositions pour inspirer candidats et citoyens dans la mise en place de projets numériques. Cet institut fédère 20 communautés d'anciens de toutes formations (écoles d'ingénieurs, management, sciences politiques, université) et représente 50 000 professionnels du numérique.

Ces propositions concernent en particulier la législation et l’éducation (école et formation continue), mais aussi l’administration, la protection des données, la santé, la culture et la sécurité.

Objectifs :

  • mieux profiter des retombées notamment financières du numérique, sous-utilisées malgré les compétences et ainsi cibler les freins.
  •  faire émerger un plan industriel, social et économique du numérique à échelle nationale.
Un livre d’utilité publique !